Un bébé de 5 mois tué par les tornades du Kentucky : « La pire des épreuves » pour ses parents

20 décembre 2021 Mis à jour: 20 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Un petit garçon de 5 mois est mort après le passage des tornades dévastatrices dans le Kentucky. Grièvement blessée, la mère du bébé est toujours hospitalisée, tandis que son entourage s’organise pour l’aider à traverser cette période difficile.

Andrew et Charity Oglesby, originaires de Bremen, dans le Kentucky, ont perdu tout ce pour quoi ils avaient travaillé lors des tornades dévastatrices du Kentucky, le 10 de ce mois. Bien qu’ils se soient retrouvés sans maison, sans voiture et sans aucun de leurs biens, cela n’est rien comparé à leur plus grande perte, la mort de leur petit garçon de 5 mois.

« Perdre mon fils est quelque chose que je n’aurais jamais pensé devoir affronter, à l’âge de 5 mois seulement. La douleur de mon cou brisé, de tous les autres os cassés et des contusions profondes ne sont pas comparables à la souffrance que je ressens en ayant perdu Chase », a écrit Andrew sur Facebook.

« C’était lui qui m’a apporté le plus de joie dans ma vie. Il faisait de chaque jour le meilleur des jours », a confié Andrew à Epoch Times.

(Avec l’aimable autorisation d’Andrew Oglesby)

Après la tornade, Charity est restée coincée sous le plancher de la maison, incapable de bouger, tandis qu’Andrew a réussi à s’extirper des décombres au bout de quelques minutes, mais le bébé est resté introuvable. Andrew a appelé à l’aide depuis une voiture qui passait et composé le 911, mais il a fallu plusieurs heures pour que l’ambulance arrive.

De « bonnes personnes » ont extirpé Charity du plancher et l’ont placée dans le van de son père. Peu de temps avant, le bébé a été retrouvé et immédiatement emmené à la caserne de pompiers, « mais il était trop tard », se souvient Andrew.

Incapable de faire le deuil du bébé, le couple a été emmené à l’hôpital Deaconess Midtown dans l’Indiana. Ils ont alors découvert que Charity avait le cou brisé, la colonne vertébrale écrasée et une cavité orbitaire (autour des yeux) cassée. Elle a immédiatement été opérée  de la moelle épinière, puis le lendemain au niveau du nez et de l’orbite.

Elle est toujours sous respirateur. On essaye de le lui retirer progressivement.

Andrew a le cou et les côtes fracturés, la mâchoire cassée et plusieurs contusions profondes sur sa hanche gauche et au niveau du dos.

« On m’a mis un fil dans la bouche pour m’aider à fermer ma mâchoire cassée. Je vais également porter une minerve pendant 12 semaines, et j’espère que mon cou guérira tout seul », a déclaré Andrew à Epoch Times, ajoutant qu’il a pu sortir aujourd’hui, mais qu’il reste dans une chambre d’hôtel en attendant que Charity se rétablisse.

« Personne ne devrait avoir à subir la douleur d’une telle perte en une seule nuit », a écrit Stéphanie Oglesby, la sœur d’Andrew, sur une page GoFundMe, où ils collectent des dons pour « alléger tout stress financier lié aux factures médicales ».

« Nous sommes, eux et nous tous, complètement dévastés par cette nuit, car ils ont perdu la chose la plus importante au monde pour eux », a-t-elle ajouté.

(Avec l’aimable autorisation d’Andrew Oglesby)

Andy Beshear, le gouverneur du Kentucky, a déclaré lundi sur CNN qu’au moins 64 personnes avaient trouvé la mort et que plus de 100 autres étaient toujours portées disparues.

« L’âge varie de 5 mois à 86 ans, six avaient moins de 18 ans », a déclaré M. Beshear.

Ce petit garçon de cinq mois s’appelait Chase. C’était le fils d’Andrew et Charity Oglesby.

(Avec l’aimable autorisation d’Andrew Oglesby)

Andrew prévoit « un chemin très long et difficile » pour Charity, mais garde espoir, car le chirurgien semble optimiste quant à ses chances de marcher à nouveau.

« Je sais que c’est une femme extrêmement résistante et qu’elle pourra s’en sortir. Je serai à ses côtés pour l’aider à se rétablir. Elle est ma meilleure amie et ma force. J’ai besoin d’elle plus que jamais », a posté Andrew sur Facebook.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé