Beauvais : une policière reçoit un pavé à la tête en voulant faire respecter le confinement dans une cité

25 mars 2020 Mis à jour: 25 mars 2020
FONT BFONT SText size

Grièvement blessée, la jeune policière a dû être évacuée vers l’hôpital d’Amiens en urgence.  

Les faits se sont déroulés le mardi 24 mars en fin d’après-midi. Vers 17 heures, une policière adjointe de sécurité de 23 ans a reçu un projectile à la tête alors qu’elle intervenait dans la cité de la Roseraie à Beauvais (Oise).

Les forces de l’ordre avaient en effet remarqué un attroupement d’une dizaine d’individus malgré les mesures de confinement sanitaire en vigueur et ils s’apprêtaient à contrôler leurs attestations de déplacement, lorsqu’ils ont été la cible de projectiles.

D’après RTL, la jeune policière a reçu pavé en pleine tête. Souffrant d’un hématome crânien, elle a été évacuée vers l’hôpital d’Amiens où elle a été opérée en urgence.

Selon l’AFP, à 23 heures, son état était jugé stable par les médecins et son pronostic vital n’était pas engagé. Deux frères âgés de 17 et 22 ans ont été appréhendés.

« Ce soir, mes pensées vont à cette policière grièvement blessée, alors qu’elle était engagée pour nous protéger. Tout est mis en œuvre pour que ces actes gravissimes ne restent pas impunis. Solidarité avec tous ses collègues de la police nationale », a réagi le ministre de l’Intérieur sur Twitter.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé