Bayonne : un couple agressé par deux hommes en situation irrégulière pour des cigarettes

21 février 2022 Mis à jour: 21 février 2022
FONT BFONT SText size

Pour une simple histoire de cigarettes, un couple a été agressé par deux hommes dans une rue de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), lundi 14 février au soir. Les individus ont été jugés ce jeudi 17 février.

Deux hommes, en situation irrégulière, ont agressé un jeune couple ce lundi 14 février dernier, jour de la Saint-Valentin. Il était environ 23 heures lorsque le couple, qui sortait d’un bar situé dans le quartier du Petit-Bayonne, est tombé sur ces deux hommes dont l’un était armé d’un couteau, rapporte Sud Ouest.

Ils ont été interpellés par les policiers de la BAC

Les deux individus, visiblement sous l’emprise de l’alcool, ont accosté le jeune couple en lui demandant des cigarettes. Étant donné que le couple a refusé de leur en donner, les esprits se sont échauffés. L’un des deux hommes, un ressortissant algérien de 26 ans, a menacé l’homme du couple avec un couteau et l’a frappé. Celui-ci a été légèrement blessé, ce qui a conduit à un jour d’incapacité totale de travail (ITT), précise le quotidien régional. Quant à sa compagne, elle n’a pas été frappée mais a chuté.

Les deux agresseurs ont été interpellés par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC). Ils ont été placés en garde à vue différée. Jugés pour violences commises avec des circonstances aggravantes dans le cadre d’une comparution immédiate ce jeudi 17 février au tribunal correctionnel de Bayonne, les deux mis en cause avaient été déférés la veille devant le parquet de la ville.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé