Balmain: la célèbre maison de couture renonce à la fourrure animale dans ses créations

29 août 2019 Mis à jour: 29 août 2019
FONT BFONT SText size

Olivier Rousteing, directeur artistique de la célèbre maison de couture Pierre Balmain, a déclaré dans le magazine américain Vogue qu’il renonce à la fourrure animale dans ses créations.

« J’ai pris la décision de ne pas utiliser de fourrure il y a environ un an et demi. J’ai vu tellement de documentaires et je me suis dit que je ne pouvais plus faire ça. […] Il se peut que l’industrie de la mode soit simplement intéressée à suivre une tendance, mais pour moi, si vous décidez d’arrêter d’utiliser la fourrure, vous n’y retournez pas », a confié M. Rousteing.

Balmain s’ajoute au rang des grandes maisons de mode qui interdisent la fourrure dans leurs collections. Armani, Versace, Ralph Lauren, Gucci, Burberry, Prada et Jean Paul Gaultier et bien d’autres font partie de la liste.

Selon l’association PETA, cet engagement fait donc écho à l’opposition grandissante du grand public à la fourrure et aux pratiques cruelles qu’elle engendre: l’enfermement et le gazage, l’électrocution ou le matraquage à mort d’animaux dans les élevages, ainsi que le trappage dans la nature d’animaux sauvages, pris au piège dans des mâchoires d’acier qui les entaillent jusqu’à l’os.

D’après un sondage Ifop mené au mois de février de cette année, 91% des Français se déclarent opposés au commerce de la fourrure.

L’élevage d’animaux pour leur fourrure est interdit dans une dizaine de pays d’Europe.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé