« Au bord de la rupture », les pompiers demandent plus de moyens financiers

15 août 2022 Mis à jour: 15 août 2022
FONT BFONT SText size

Dans une tribune publiée sur le site du Journal du dimanche, les pompiers, très sollicités depuis le début de l’été par d’importants feux de forêt, demandent que la part de la taxe sur les assurances qui finance les services départementaux d’incendie et de secours (Sdis) soit doublée.

« Après une lutte de tous les instants et à tous les endroits depuis près de deux mois, les sapeurs-pompiers et l’ensemble des forces de la sécurité civile sont au bord de la rupture », écrivent les présidents de trois organisations de pompiers, dont la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF).

Face à un « changement climatique (qui) va s’inscrire dans la durée et nous frapper tous de plus en plus fort », « les moyens doivent s’accroître, c’est une certitude », avertissent-ils.

Les auteurs de la tribune préconisent de « revoir la clef de répartition » de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA) et de doubler la part reversée aux Sdis, dont elle constitue « un des volets importants du financement ».

Mesure demandée dans la loi de finances pour 2023

Cette mesure doit être discutée « dès à présent, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2023 », pressent les signataires.

« En mettant en péril leurs vies pour protéger les personnes et les biens, les sapeurs-pompiers et plus largement les acteurs de la sécurité civile permettent aux assurances un taux d’évitement conséquent, et donc des économies non négligeables », argumentent-ils.

« N’abandonnons pas nos soldats du feu, devenus soldats de la vie, aujourd’hui soldats du climat, dès l’été fini et les caméras tournées vers d’autres sujets de rentrée », conclut la tribune.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé