Ascension céleste : « L’Assomption de la Vierge »

Atteindre l'intérieur : ce que l'art traditionnel offre comme réflexion sur nous-mêmes
23 mai 2022 Mis à jour: 23 mai 2022
FONT BFONT SText size

Vers 1475, l’artiste italien de la Renaissance Francesco Botticini a créé un grand tableau intitulé L’Assomption de la Vierge. Le thème de l’ascension de la Vierge Marie au ciel était courant dans l’art de la Renaissance.

Dans le tiers inférieur du tableau, nous voyons les 12 apôtres de Jésus. Ils se tiennent à côté d’un cercueil ouvert sur une colline qui surplombe Florence, en Italie. Le cercueil ne contient pas un corps, mais des lys, des fleurs souvent associées à la pureté de Marie.

Le poète et apothicaire Matteo Palmieri, vêtu de rouge, est agenouillé en signe de dévotion à la gauche des apôtres. Il est le mécène qui a commandé le tableau pour sa chapelle funéraire. Son épouse, Niccolosa, est agenouillée à droite des apôtres. À la Renaissance, les mécènes faisaient souvent représenter leur portrait dans des scènes divines pour montrer leur dévotion et leur piété.

Au-dessus de la scène terrestre, Botticini a représenté les cieux qui s’ouvrent, où, au sommet, est assis Jésus. Il tient un livre avec les symboles grecs Alpha et Omega. Marie est agenouillée à ses pieds pour recevoir sa bénédiction.

Dans les cieux, Botticini a également inclus les trois groupes d’anges proposés par le théologien chrétien et philosophe néoplatonicien Pseudo-Dionysius l’Aréopagite de la fin du Ve siècle ou du début du VIe.

Les 9 niveaux et les 3 groupes d’anges

Pseudo-Dionysius l’Areopagite a écrit le traité La hiérarchie céleste. Il suggère que toute bonne chose provient de Dieu. Si nous, les humains, avons du mal à connaître Dieu directement, nous pouvons être amenés à le connaître indirectement grâce aux symboles appropriés qui nous rendent ses mystères intelligibles.

Ces symboles peuvent être partagés avec nous par l’intermédiaire des anges. Il existe trois groupes d’anges, chaque groupe ayant trois niveaux (les neuf chœurs angéliques). Les anges transmettent les bienfaits de Dieu. Chaque groupe d’anges interprétant le message du groupe au-dessus. L’un des objectifs de la hiérarchie est de faire en sorte que les humains s’assimilent, autant que possible, à Dieu.

Les anges supérieurs, c’est-à-dire le groupe le plus élevé, incluent les sortes d’anges suivants : Séraphins, Chérubins et Trônes. Le deuxième groupe, les anges intermédiaires, inclut les Dominations, les Puissances et les Vertus. Le troisième groupe, qui est le plus proche des humains, inclut les Anges de Lumière ou Gardiens : Principautés, Archanges, Anges.

Revenons au tableau de Botticini pour voir comment il a représenté ces anges. Il les a divisés en trois registres qui correspondent aux trois groupes. Commençons par le registre le plus bas et remontons.

Dans le registre inférieur, il représente les Anges, les Archanges et les Principautés. Les Principautés, représentées avec des robes bleues et des ailes noir et rouge, sont les chefs de l’exemple divin. En robes blanches et avec des ailes roses, les Archanges sont également des chefs du divin, mais communiquent les messages divins d’en haut aux Anges.

Les Dominations, les Puissances et les Vertus dans un détail de L’Assomption de la Vierge, vers 1475-1476, par Francesco Botticini.

Les Anges, représentés en robe rose et avec des ailes orange et noir, sont les êtres les plus proches de la terre et se situent tout en bas de la hiérarchie. Ils sont considérés comme les êtres célestes qui communiquent les messages de Dieu au monde.

Les Dominations, les Puissances et les Vertus se trouvent au registre intermédiaire. Représentées en robe blanche et avec des ailes roses bordées de noir, les Dominations possèdent la liberté en Dieu, une liberté liée à la bonté, sans asservissement à tout ce qui n’est pas Dieu.

Les Dominations, les Puissances et les Vertus dans un détail de L’Assomption de la Vierge, vers 1475-1476, par Francesco Botticini. (PD-US)

Les Puissances ont des robes bleues et des ailes bleues bordées de rouge ; elles sont courageuses et inébranlables pour Dieu. En robe noire et avec des ailes rouges bordées de bleu, les Vertus donnent des directives et assurent l’ordre selon la loi divine.

Les Séraphins, les Chérubins et les Trônes représentent le groupe supérieur et le plus proche de Dieu. Les Séraphins sont représentés comme des têtes de bébés avec des ailes rouges. Ils se déplacent constamment autour de Dieu et, dans leur tentative de s’assimiler à Dieu, ils contribuent à l’élévation des choses qui leur sont subordonnées. Sans interruption, ils dansent et chantent des louanges à Dieu.

Les Séraphins, les Chérubins et les Trônes dans un détail de L’Assomption de la Vierge, vers 1475-1476, par Francesco Botticini.

Les Chérubins sont représentés comme des têtes de bébés aux ailes bleues. Ils possèdent la connaissance, la sagesse et la capacité de contempler la vision de Dieu. Les Trônes sont représentés comme des bébés sans jambes avec des ailes bleues. Ils sont fermes en Dieu et sont réceptifs à tout ce que Dieu donne.

L’Ascension céleste

Que peut signifier cette image pour nous aujourd’hui ? Quelle sorte de sagesse pouvons-nous tirer de cette œuvre d’art ?

Les anges en bas sont ceux qui communiquent le message de Dieu au monde. Ils portent des vêtements et sont représentés comme des êtres humains, mais avec des ailes. Ils sont dévoués à Dieu, mais leur relation avec le monde les empêche d’accéder à un rang supérieur. La nature de notre relation avec le monde peut-elle nous détourner de l’ascension vers le ciel ?

Les anges au sommet sont représentés comme ayant une tête de bébé avec des ailes. Ils n’ont pas de corps et passent tout leur temps à contempler la vision de Dieu, à danser et à chanter les louanges de Dieu.

Le fait que ces anges aient une tête de bébé suggère-t-il le manque d’influence du monde sur eux ? Pouvons-nous nous élever au ciel si nous réprimons les désirs charnels et passons plus de temps à chanter les louanges et à contempler la vision du divin ?

Peut-être que les lys dans le cercueil ne sont pas seulement un symbole de la pureté de Marie, mais aussi une indication de la pureté qui résulte de la mort des désirs charnels, une mort qui aboutit à l’ascension au ciel.

Quoi qu’il en soit, plusieurs choses me frappent dans l’ordre des anges. Tout d’abord, les trois groupes sont nécessaires. Chaque groupe et chaque ange remplit un devoir, et ceux qui sont au-dessus donnent volontiers à ceux qui sont en dessous. Il s’agit d’une hiérarchie basée sur l’amour, la contemplation et le partage de la compréhension du divin.

Deuxièmement, les différences sont maintenues même au ciel. Il n’y a pas qu’une seule sorte d’anges qui fait un seul genre de chose, mais il y a de multiples sortes d’anges, ayant des caractéristiques différentes et des interprétations différentes de la sagesse divine.

C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles nous échouons souvent à accomplir la volonté divine sur terre. Au ciel, il semble que des êtres différents, avec des qualités différentes et des compréhensions différentes du divin, partagent leurs compréhensions afin d’obtenir une relation plus profonde avec le divin.

Sur terre, nous utilisons souvent nos conceptions du divin comme des biens personnels avec lesquels nous pouvons frapper les autres lorsqu’ils pensent différemment de nous. Nous pensons que notre propre compréhension est absolument correcte et nous repoussons et condamnons les personnes qui pensent différemment.

Sommes-nous ouverts à la sorte de croissance qui exige que nous partagions, et non que nous imposions, les compréhensions divines afin que nous puissions nous élever nous aussi ?

Les arts traditionnels contiennent souvent des représentations et des symboles spirituels dont la signification peut être perdue pour nos esprits modernes. Dans notre série « Atteindre l’intérieur : ce que l’art traditionnel offre comme réflexion sur nous-mêmes », nous interprétons les arts visuels d’une manière qui peut être moralement perspicace pour nous aujourd’hui. Nous ne prétendons pas fournir des réponses absolues aux questions auxquelles les générations ont été confrontées, mais nous espérons que nos questions inspireront un voyage de réflexion dans le but de devenir des êtres humains plus authentiques, plus compatissants et plus courageux.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé