Après 18 ans sans avoir pu concevoir d’enfants, une femme donne naissance à des quintuplés

Après 18 ans sans avoir pu concevoir d’enfants, une Nigériane de 42 ans a donné naissance à cinq enfants le 17 avril, à Kogi au Nigéria.

Uchenna Okeigbo a donné naissance à trois garçons et deux filles au Centre médical fédéral (FMC) de Lokoja, à Kogi, mercredi, a rapporté l’Agence de presse du Nigeria (NAN).

« Ce n’est pas facile d’avoir cinq enfants en même temps », a dit Uchenna à la NAN.

Les bébés ont été conçus par fécondation in vitro. « Après avoir passé en revue toutes leurs recherches, j’ai vu qu’ils auraient besoin d’aide, qu’une grossesse spontanée sur le plan médical ne serait peut-être pas possible, et je leur ai conseillé d’être assistés », a déclaré le Dr Grace Ogoke, une consultante, obstétricienne et gynécologue au FMC.

Les bébés ont été mis au monde par césarienne. Il y avait trois garçons et deux filles pesant respectivement 0,97 kg (2 livres 14 onces), 1,38 kg (3 livres 5 onces), 1,41 kg (3 livres 12 onces), 1,43 kg (3 livres 15 onces) et 1,95 kg (4 livres 3 onces).

Dr Ogoke a dit que le bébé ayant le moins de poids était sous observation dans un incubateur parce qu’il pesait moins d’un kilo.

Mme Okeigbo a remercié son mari, James Okeigbo, d’avoir été présent à ses côtés. « Je remercie ma femme d’avoir su garder du respect envers moi, sans se disputer avec moi pendant ces 18 années sans enfant. Je suis également reconnaissant à sa famille d’avoir été à nos côtés », a déclaré M. Okeigbo, a déclaré le journal The Sun.

James Okeigbo, employé d’un établissement privé, a décrit comme le moment  comme étant le plus heureux de sa vie et a demandé l’aide du gouvernement et du public afin de pouvoir s’occuper de ses cinq enfants.

Le Dr Ogoke a dit que c’était la première fois qu’elle mettait des quintuplés au monde. « Je me sens très heureuse et je rends gloire à Dieu de nous avoir aidées à y arriver parce que c’était comme si nous étions tous enceintes pendant la grossesse », a-t-elle dit.

Dans un autre cas, une Iraquienne de 25 ans a accouché naturellement de six filles et d’un garçon en février de cette année.

Selon le journal Daily Mail, cette femme anonyme a accouché dans la province de Diyali, dans l’est de l’Irak, ce qui est le premier cas de septuplés dans le Moyen-Orient.

Le département local de la santé a fait une déclaration au sujet de la naissance, disant que la mère et ses sept nourrissons étaient en parfaite santé.

Le père, Youssef Fadl, a dit que sa femme et lui n’avaient pas l’intention d’agrandir leur famille, et maintenant ils ont 10 enfants, selon le journal Mail.

Les photos affichées en ligne montrent les petits bébés les uns à côté des autres, à l’hôpital.

D’autres photos montrent les bébés couchés tous ensemble, après la naissance.

L’année dernière, une femme libanaise a donné naissance à des sextuplés, trois filles et trois garçons. Ils ont tous survécu, note le quotidien britannique The Mirror.

Encore plus de cas

Parallèlement, en 1997, les septuplés de Kenny et Bobbi McCaughey sont nés dans l’Iowa. C’étaient les premiers septuplés survivants, au monde.

« Ce sera certainement différent et bizarre, mais je pense que ce sera bien pour nous de sortir de notre zone de confort et de rencontrer de nouvelles personnes », a déclaré Kelsey, l’une des septuplés, il y a plusieurs années, après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, selon le reportage de NBC News.

« Je pense honnêtement qu’il sera bon pour nous tous d’être sur des chemins séparés », a à cette époque déclaré Kenny, un des frères et soeurs.

« Je ne suis pas inquiet de ne plus voir tout le monde aussi souvent. Nous nous sommes côtoyés au cours des 18 dernières années. Je suis prêt à partir, et je pense que tous les autres le sont aussi. »

Brandon, un autre, a dit à ce moment-là qu’il s’en allait dans l’armée américaine.

« Ce sera un peu différent d’être sans tous mes frères et sœurs », a-t-il déclaré au journal. « Mais ce ne sera pas si terrible puisque j’aurai un contact avec eux. Je pense que je pourrai vivre une belle expérience par moi-même, avec ma nouvelle famille militaire. On m’a appris à travailler pour ce que je veux et à ne pas attendre des autres qu’ils fassent quoi que ce soit pour moi. Cela m’aidera dans la vie militaire parce que je devrai tout faire par moi-même, sans l’aide des autres. »

Le journal The New York Times a rapporté en 1997 que la mère, Bobbi, avait ingéré un certain médicament pour favoriser la fertilité, parce que son mari et elle avaient des problèmes à concevoir des enfants.

« La grossesse a attiré l’attention du monde entier en tant que symbole de l’ultime miracle scientifique et d’un exemple avertissant des conséquences indésirables des traitements de fertilité », a rapporté le Times à l’époque.

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires !

 
 
 
 

Actes antichrétiens : une église emblématique de Toulouse cible d’un acte de vandalisme

Actes antichrétiens : une église emblématique de Toulouse cible d’un acte de vandalisme
Située dans le quartier des Carmes, dans le centre historique de Toulouse, l’église Notre-Dame de la Dalbade a ...
LIRE LA SUITE
 

Gilets jaunes : le patrimoine (175 000 euros) d’un manifestant saisi pour payer les dégradations dont il est soupçonné

Gilets jaunes : le patrimoine (175 000 euros) d’un manifestant saisi pour payer les dégradations dont il est soupçonné
Mis en examen pour la destruction d’une station-service et de radars automatiques, un homme propriétaire de trois appartements ...
LIRE LA SUITE
 

Du « chien grillé vivant » : la maltraitance animale en Chine atteint de nouveaux sommets

Du « chien grillé vivant » : la maltraitance animale en Chine atteint de nouveaux sommets
Avertissement : Cet article contient des images pouvant heurter la sensibilité du lecteur. Un restaurant de la province ...
LIRE LA SUITE
 

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur
Le rapport sur l'emploi pour le mois d'avril démontre que l'économie américaine se porte très bien - en ...
LIRE LA SUITE