Coronavirus: Apple va transférer 20 % de sa production vers l’Inde

19 mai 2020 Mis à jour: 19 mai 2020
FONT BFONT SText size

Le virus du PCC a incité l’industrie manufacturière à envisager de diversifier ses chaînes d’approvisionnement.

Selon les rapports du journal indien The Economic Times, Apple prévoit de transférer près d’un cinquième de sa production de la Chine vers l’Inde. Selon les experts, l’ampleur des investissements, environ 40 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, pourrait également faire de l’Inde le plus grand exportateur de produits Apple.

Tim Cook, le PDG d’Apple, a confié dans une interview : « C’est vraiment ce que nous faisons, donc dans le cadre de ce transfert, l’installation sera de plusieurs centaines de millions de dollars. Tout cela représente une activité économique importante. »

M. Cook a commencé à s’engager en Inde il y a quatre ans. Alors que la pandémie fait des ravages dans l’économie mondiale, les chaînes d’approvisionnement s’éloignent de la Chine. Apple accélère ses projets d’ouverture d’usines en Inde. Selon The Economic Times, le gouvernement indien a approuvé en mars le programme d’encouragement lié à la production (Production Linked Incentive Scheme, PLI) pour la fabrication électronique à grande échelle. L’objectif du PLI est d’augmenter la production de composants électroniques, de semi-conducteurs et de composants pour téléphones portables, en créant 200 000 nouveaux emplois sur une période de cinq ans. Selon The Economic Times, les responsables indiens ont révélé qu’Apple envisage de transférer 20 % de sa capacité de production hors de Chine, ce qui représente un investissement d’environ 40 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années.

Huang Wenqing, le vice-président de Taishin Securities Investment Advisory, a dit : « (Le blocage américain sur la technologie de la Chine) ainsi que la barrière commerciale tarifaire sont des questions qui pourraient prendre de l’ampleur à l’avenir. Par conséquent, il est probable que les bases de production en Chine, comme Honghai [Foxconn], commenceront à déplacer leur capacité de production vers l’extérieur. »

(The Epoch Times)

Bien que 90 % des produits Apple soient actuellement assemblés en Chine, son principal fournisseur, le fabricant taïwanais Foxconn, a depuis longtemps commencé à élaborer des stratégies (pour construire des usines) en Inde. Foxconn a signé une entente avec l’Inde en août 2015 pour investir 5 milliards de dollars sur une période de cinq ans. En fait, Foxconn a fabriqué et assemblé l’iPhone XR en Inde l’année dernière.

Wistron Corp a depuis longtemps commencé à produire des versions abordables de l’iPhone SE, ainsi que les produits ultérieurs liés à l’iPhone 7 et à l’iPhone 8, dans le sud de l’Inde depuis 2017.

Certains experts disent qu’Apple ne s’est pas contenté de se concentrer sur le marché national, mais est allé plus loin pour faire de l’Inde un centre de production et d’exportation majeur.

Qiu Shifang, un analyste industriel de l’Institut de recherche économique de Taïwan, a dit (lors d’un entretien téléphonique) « Dans le passé, la principale capacité de production d’Apple était fortement concentrée en Chine, ce qui rendait difficile le transfert de sa production ailleurs. La chaîne d’approvisionnement des fabricants taïwanais pourrait également être amenée à répondre aux besoins des fabricants de marques d’origine (OBM) en aval. Pour les fabricants de composants, l’allongement global apparent de la chaîne d’approvisionnement les mettra face à un certain défi. »

Selon le quotidien The Nikkei, Apple prévoit de transférer jusqu’à 30 % de la production de ses populaires Airpods (écouteurs sans fil) de Chine au Vietnam, soit environ 3 à 4 millions de paires. Le projet d’Apple de transférer sa capacité de production hors de Chine à moyen et long terme est clairement devenu une tendance irréversible.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé