Apple modifie sa carte de la Crimée comme faisant partie de la Russie pour satisfaire la demande russe

30 novembre 2019 Mis à jour: 30 novembre 2019
FONT BFONT SText size

Apple semble avoir modifié ses applications pour afficher la péninsule de Crimée annexée comme faisant partie du territoire russe sur Apple Maps et Apple Weather, mais seulement pour les utilisateurs en Russie. Pour les utilisateurs en dehors de la Russie, la Crimée est considérée comme ne faisant partie d’aucun pays. Le changement a été fait pour satisfaire les politiciens russes qui ont demandé que la Crimée soit présentée comme une partie de la Russie.

Les journalistes de Reuters à Moscou qui ont écrit le nom de la capitale de la république de Crimée, soit Simferopol, dans les applications Apple Maps et Apple Weather le 27 novembre, ont remarqué que la capitale s’affichait comme étant « Simferopol, Crimée, Russie ».

Les utilisateurs extérieurs – y compris à Kiev, la capitale de l’Ukraine, et en Crimée elle-même – peuvent voir les emplacements en Crimée sans pays spécifié.

La BBC a rapporté qu’Apple avait tenu des discussions avec la Russie pendant plusieurs mois sur la façon dont la Crimée devrait apparaître sur les applications d’Apple. La Douma d’État, la chambre basse du parlement russe, a qualifié d’« inexactitude » la manière dont la Crimée était montrée avant le changement, selon la BBC.

Le logo Apple visible à l’extérieur de l’Apple Store à Washington, le 9 juillet 2019. (Alastair Pike/AFP/Getty Images)

Selon la déclaration publiée sur le site web de la Douma d’État, le président de la Commission de la sécurité et de la lutte contre la corruption, Vasilii Piskarev, a rencontré Daria Ermolina, qui représente les intérêts d’Apple en Russie, le 27 novembre. La représentante d’Apple l’a alors informé que l’inexactitude avait été rectifiée.

« Vasilii Piskarev a noté qu’Apple a rempli ses obligations et a ajusté les applications sur ses appareils en conformité avec les exigences de la législation russe », indique le communiqué.

La BBC a rapporté que Vasilii Piskarev a déclaré avoir rappelé aux représentants d’Apple que montrer « la Crimée comme faisant partie du territoire ukrainien est une infraction pénale en vertu du droit russe ».

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Vadym Prystaiko, a répondu à Apple sur Twitter en disant : « Laissez-moi vous expliquer en vos termes, Apple. Imaginez que vous criez que votre conception et vos idées, vos années de travail et votre cœur sont volés par votre pire ennemi, mais qu’un ignorant qui décide à votre place se moque complètement de votre douleur. C’est ce qu’on ressent quand on dit que la Crimée est une terre russe. »

En 2014, les forces russes ont envahi la péninsule de Crimée et ont ensuite organisé un référendum local controversé au cours duquel les « Criméens ont voté pour rejoindre la Fédération de Russie », selon le Conseil des relations extérieures. Le référendum a été déclaré illégal par l’Assemblée générale des Nations unies, mais la Russie a annexé la péninsule de Crimée malgré les critiques.

L’Union européenne et les États-Unis ne reconnaissent pas la Crimée comme étant russe et ont imposé des sanctions contre les individus qu’ils accusent de violer l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé