Apple ferme tous ses magasins hors de Chine pendant deux semaines

15 mars 2020 Mis à jour: 16 mars 2020
FONT BFONT SText size

Tous les magasins Apple en dehors de la Chine sont fermés à cause de la pandémie COVID-19, a annoncé vendredi dernier le PDG Tim Cook.

Cette initiative est motivée par les leçons tirées de la propagation de la maladie en Chine.

« L’une de ces leçons est que le moyen le plus efficace de minimiser le risque de transmission du virus est de réduire la densité et de maximiser la distance sociale », a écrit M. Cook dans une lettre aux clients et aux employés.

Les magasins de vente seront fermés jusqu’au 27 mars. Les boutiques en ligne resteront ouvertes.

Les employés qui travaillent dans les bureaux d’Apple sont invités à travailler à domicile si leur activité le permet. Dans le cas contraire, ils doivent suivre des consignes pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus, notamment en respectant une distance de deux mètres avec autrui.

Tous les magasins à l’intérieur de la Chine ont rouvert, selon M. Cook.

Un magasin Apple fermé à Rome, en Italie, le 12 mars 2020. (Andreas Solaro/AFP via Getty Images)
Des clients qui portent des masques à titre préventif contre le coronavirus COVID-19 sont aperçus à l’intérieur d’un magasin Apple à Pékin, en Chine. (Nicolas Asfouri/AFP via Getty Images)

« Bien que le taux d’infection ait considérablement diminué, nous savons que les effets du COVID-19 se font encore fortement sentir. Je tiens à exprimer ma profonde gratitude à notre équipe en Chine pour sa détermination et son courage », a-t-il écrit.

Le nouveau virus, qui est à l’origine de la maladie COVID-19, a débuté à Wuhan, en Chine, l’année dernière, avant de se propager dans le monde entier. Le nombre d’infections dans le monde s’est approché de 150 000 samedi, selon un appareil de mesure géré par l’Université Johns Hopkins, avec plus de 5 500 décès.

Le Parti communiste chinois déforme régulièrement les informations, des documents internes obtenus par le journal Epoch Times montrent que les responsables chinois ont à plusieurs reprises diffusé des informations inexactes sur la propagation du virus dans le pays.

Le pays qui compte le deuxième plus grand nombre de morts est l’Italie, suivi de l’Iran.

Des dizaines de milliers de personnes dans le monde se sont rétablies à la suite d’une infection au COVID-19, qui ne dispose d’aucun traitement ou vaccin éprouvé. Le taux de mortalité diffère d’un pays à l’autre. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le taux mondial de mortalité est de 3,4 %, mais de nombreux experts estiment qu’il est plus faible en raison de cas asymptomatiques qui ne sont pas comptabilisés en raison de leur non-détection.

Le virus se manifeste de la même manière que la grippe, avec des symptômes tels que la fièvre, la toux et des difficultés respiratoires.

Selon les experts, pour éviter de contracter la maladie, il faut éviter les personnes malades, nettoyer régulièrement les surfaces et les objets et se laver les mains fréquemment, surtout avant de manger.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé