Anciennes histoires chinoises : ne pas tuer guérit une déformation ancestrale

Vers la fin de la dynastie Qing, il y avait un village dans le nord-est de la Chine où vivait une famille du nom de Xing. La famille Xing était célèbre pour deux raisons. La première est qu’ils avaient un remède ancestral secret pour les maladies oculaires ; n’importe qui ayant une maladie oculaire pouvait aller au foyer Xing pour recevoir le remède et guérir rapidement la maladie. La deuxième raison est que l’œil gauche de tous les hommes de la famille Xing n’avait pas de pupille et ne pouvait rien voir. Ils ne savaient pas depuis combien de générations les hommes de leur famille étaient comme ça. Ils l’ont seulement pris comme un trait hérité.

À cette époque, Lao (« Vieux ») Xing avait 40 ans et bien sûr, son œil gauche était aveugle, tout comme les yeux gauches de son père et de son fils. Quelle était la relation entre le remède ancestral secret et la difformité ancestrale ? La famille Xing n’y a jamais pensé et les gens qui les connaissaient n’y ont pas pensé non plus.

À l’automne de cette année, les maladies oculaires se contractaient de plus en plus. Lao Xing a fait beaucoup d’argent. L’un des ingrédients du remède ancestral était le foie d’une oie sauvage. Lao Xing a acheté une oie sauvage, a attaché une de ses pattes avec une corde et a attaché la corde dans la cour, en vue de retirer le foie de l’oie. À ce moment, une autre oie vint et tourna autour de la cour, faisant beaucoup de bruit. L’oie nouée dans la cour se débattait et laissa échapper un caquètement misérable. L’oie dans le ciel a rapidement atterri dans la cour et a désespérément picoré avec son bec la corde attachée à la patte de l’autre oie sauvage. L’oie ligotée a également picoré sa propre patte. Peu de temps après, la corde a été brisée et les deux oies se sont envolées. Il ne restait plus qu’une corde attachée à la moitié d’une patte d’oie.

Lao Xing a vu cette scène et ne savait pas quoi faire ; il se sentait mal. Il a ensuite rapidement brûlé les instructions pour le remède ancestral. À partir de ce moment-là, il ne traitait plus les maladies des yeux.

Quelques années plus tard, il a eu un petit-fils et, à commencer par ce petit-fils, la difformité familiale de ne plus avoir de pupille dans l’œil gauche s’est arrêtée. Son petit-fils avait deux pupilles et les membres suivants de la famille Xing n’ont plus jamais eu cette malformation.

Traduite par Dora Li en anglais, cette histoire est reproduite avec la permission du livre Treasured Tales of China, vol. 1,  disponible  sur Amazon. 

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Plus de 20 images de l’univers montrant
que l’humanité est petite et insignifiante

 
 
 
 

L’enquête russe : les démocrates tentent de bloquer l’ordonnance de déclassification de Trump

L’enquête russe : les démocrates tentent de bloquer l’ordonnance de déclassification de Trump
Quatre législateurs démocrates exigent qu'aucun document de l'enquête sur la Russie ne soit publié, malgré l'ordre du président ...
LIRE LA SUITE
 

Huawei pose des risques importants pour le Canada

Huawei pose des risques importants pour le Canada
Analyse des actualités L'empreinte du géant chinois des télécommunications Huawei dans le développement de la prochaine génération de ...
LIRE LA SUITE
 

Donald Trump ordonne une déclassification exhaustive des documents d’enquête sur la Russie

Donald Trump ordonne une déclassification exhaustive des documents d’enquête sur la Russie
Le 17 septembre, le président Donald Trump a ordonné la déclassification immédiate de trois séries de documents relatifs ...
LIRE LA SUITE
 

Depuis son échange avec Emmanuel Macron, l’horticulteur au chômage a reçu plusieurs offres d’emploi

Depuis son échange avec Emmanuel Macron, l’horticulteur au chômage a reçu plusieurs offres d’emploi
Après l’échange très médiatisé entre le président de la République et un jeune horticulteur au chômage le 15 ...
LIRE LA SUITE