Analyse : les politiques de Joe Biden conduiront 1,7 million d’immigrants clandestins aux États-Unis en 2021

19 juillet 2021 Mis à jour: 19 juillet 2021
FONT BFONT SText size

Une nouvelle analyse de Steven Kopits, directeur de Princeton Policy Advisors (Conseillers politiques de Princeton), un groupe de réflexion, prévoit que les responsables de l’immigration pourraient rencontrer près de 1,7 million de personnes cherchant à entrer illégalement aux États-Unis d’ici la fin de l’année 2021. Steven Kopits accuse les politiques d’« ouverture des frontières » de l’administration Biden.

Cette analyse intervient après que les agents fédéraux de l’immigration ont annoncé avoir appréhendé 188 829 personnes ayant franchi illégalement la frontière sud-ouest en juin, contre 180 034 en mai. Ce chiffre comprend plus de 15 000 mineurs non accompagnés, plus de 55 000 unités familiales et plus de 117 000 adultes seuls.

« La seule façon d’atteindre des chiffres aussi stratosphériques est de mener une politique délibérée de maintien de la frontière ouverte », écrit Steven Kopits dans son analyse.

« Dans toutes les années sauf 2 des 21 dernières années, les arrestations de juin étaient inférieures à celles de mai », écrit Kopits. « Le cas est tout à fait contraire cette année, ce qui suggère que des facteurs extraordinaires – comme une frontière ouverte – stimulent des flux continus et contre-saisonniers de migration illégale. »

La Maison-Blanche n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires.

Dans l’analyse, Steven Kopits suppose que le nombre d’arrestations diminuera progressivement au cours de l’année, comme cela s’est produit il y a plusieurs décennies, bien qu’il note que « les arrestations ne montrent aucun signe de cette diminution pour le moment ».

« Nos prévisions pour le reste de [l’année civile] 2021 supposent une diminution des arrestations de 2 000 à l’instar du précédent », écrit M. Kopits. « Dans ce cas, les arrestations à la frontière sud-ouest des États-Unis s’élèveraient à 1 581 000 pour [l’année fiscale] 2021 et à 1 690 000 pour l’année civile 2021. Le chiffre de l’année fiscale serait le troisième plus mauvais de l’histoire, et pour l’année civile, le plus mauvais de l’histoire à 100 000 près. »

Bien que le nombre de migrants illégaux détectés par la patrouille frontalière mais qui ont échappé à la capture ne soit pas publié, le chef de la patrouille frontalière, Raul Ortiz, a expliqué le 24 juin que ce nombre avait dépassé 250 000 jusqu’à présent pour cette année fiscale. Le nombre de ceux qui ne sont pas détectés et ne sont pas capturés est impossible à estimer.

Depuis son entrée en fonction, le président Joe Biden a annulé un certain nombre de politiques frontalières et d’asile mises en œuvre par l’administration de Donald Trump, notamment en annulant les protocoles de protection des migrants, qui obligeaient les demandeurs d’asile à attendre au Mexique pendant que leurs demandes étaient traitées. Joe Biden a également proposé un projet de loi sur l’immigration qui offrirait une voie vers la citoyenneté aux migrants illégaux vivant aux États-Unis.

Les Républicains ont accusé le retour en arrière de M. Biden sur les politiques de l’ère Trump d’alimenter l’afflux de migrants à la frontière, arguant que des règles plus strictes en matière de sécurité frontalière et d’admission des demandeurs d’asile permettent de dissuader les futurs migrants illégaux d’essayer d’entrer aux États-Unis.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé