En analysant l’ADN d’anciens ossements, des scientifiques font une découverte qui pourrait bouleverser l’histoire de l’humanité

Grâce à des analyses ADN, des scientifiques découvrent qu’un changement fondamental a eu lieu en Europe il y a près de 15 000 ans – les chasseurs-cueilleurs qui peuplaient le continent ont en effet été remplacés par un groupe ethnique qui venait d’une autre région du globe. Cette découverte pourrait ainsi dévoiler un chapitre encore méconnu de l’histoire de l’humanité.

Des scientifiques appartenant à l’institut Max Planck, en Allemagne, ont mené une recherche approfondie sur l’ADN issu d’ossements et de dents ayant appartenu à des individus qui vivaient en Europe entre le Pléistocène supérieur et l’Holocène inférieur, soit une durée qui s’étale sur près de 30 000 ans. Les chercheurs ont ainsi travaillé sur les génomes de près de 35 chasseurs-cueilleurs ayant vécu en France, en Belgique, en Italie, en Allemagne, en Roumanie et en République tchèque.

La comparaison des échantillons d’ADN prélevés sur les restes de ces différents individus indique d’ailleurs clairement qu’ils partageaient tous un patrimoine génétique commun. Cependant, les caractéristiques génétiques dont ils disposent sont absentes de l’ADN des Européens modernes… L’haplogroupe M auquel ils appartiennent n’est en effet plus représenté aujourd’hui parmi les populations qui occupent le Vieux Continent !

©Getty Images | MAHMOUD ZAYAT Freier Fotograf

Johannes Krause, qui travaille au sein du célèbre institut, a déclaré : « Nous avons mis au jour un chapitre complètement inconnu de l’histoire de l’humanité : un changement majeur dans la population européenne à la fin de la dernière période glaciaire. »

Auparavant, les scientifiques pensaient que les populations non africaines s’étaient dispersées progressivement à travers la planète au cours de l’histoire. Néanmoins, la découverte des chercheurs de l’institut Max Planck – grâce aux analyses ADN poussées ayant été menées sur plusieurs ossements – remet complètement en question cette théorie. Elle suggère que toutes les populations non africaines se seraient en fait rapidement disséminées, sur un laps de temps très court et à partir d’un seul et même groupe, il y a environ 50 000 ans.

Les scientifiques estiment également que ces éléments les mettent sur la piste d’une découverte encore plus importante : il y a environ 14 500 ans, après la fin de la dernière période glaciaire, le groupe ethnique qui peuplait alors l’Europe connut une modification majeure et particulièrement brutale.

©Getty Images | MAHMOUD ZAYAT Freier Fotograf

Adam Powell, un autre membre de l’institut Max Planck, déclara ainsi : « Notre modèle laisse entendre qu’au cours de cette époque riche en bouleversements climatiques, les descendants des chasseurs-cueilleurs qui survécurent au Dernier Maximum Glaciaire (DMG) ont été largement remplacés par une peuplade venue d’ailleurs. »

Cette découverte est si stupéfiante et inattendue, que certains spécialistes n’hésitent pas à la qualifier de « chapitre inconnu de l’histoire de l’humanité ». C’est en effet la première fois que des chercheurs font état de preuves qui permettent de mettre en lumière un changement aussi ancien et aussi fondamental.

Les scientifiques vont désormais s’atteler à l’étude approfondie des caractéristiques génétiques des individus qui habitaient le Vieux Continent à cette période, afin d’obtenir un nouvel éclairage et de déterminer les causes d’un bouleversement si radical.

L’histoire de l’humanité recèle sans doute encore de nombreux secrets qui ne demandent qu’à être révélés…

©Getty Images | Cultura RM Exclusive GIPhotoStock

Version originale

 

 

 

 
 
 
 

La fille de la manifestante tuée veut porter plainte contre le gouvernement

La fille de la manifestante tuée veut porter plainte contre le gouvernement
Samedi, le blocage des "gilets jaunes" à Pont-de-Beauvoisin en Isère, avait tourné au drame lorsqu'une automobiliste avait percuté ...
LIRE LA SUITE
 

Trump a raison au sujet de la mauvaise gestion des forêts californiennes

Trump a raison au sujet de la mauvaise gestion des forêts californiennes
Le président américain a-t-il raison de condamner la gestion forestière pour les feux de forêts en Californie à ...
LIRE LA SUITE
 

Les progrès technologiques effarants entraînent la Chine dans une dictature numérique dystopique

Les progrès technologiques effarants entraînent la Chine dans une dictature numérique dystopique
Comment vous sentiriez-vous si chacun de vos mouvements - y compris ce que vous achetez dans un supermarché ...
LIRE LA SUITE
 

« Gilets jaunes »: premiers rassemblements à travers le pays

« Gilets jaunes »: premiers rassemblements à travers le pays
Les "gilets jaunes" se rassemblaient samedi matin à travers le pays pour tenter de bloquer routes et points ...
LIRE LA SUITE