Un alligator dévore un chien d’assistance, le propriétaire bouleversé se suicide le lendemain

28 mai 2019 Mis à jour: 28 mai 2019
FONT BFONT SText size

Dans ce récit tragique, un alligator errant dans une localité de Floride a attaqué un chien d’assistance le 17 mai et son propriétaire bouleversé s’est suicidé le lendemain même.

L’incident s’est produit vendredi soir au parc Dog Leg à Buffalo Creek.

Java, un labrador au pelage couleur chocolat, était le chien d’assistance d’Andrew Epp, un homme de 36 ans qui souffrait de maladie mentale. La mort tragique de Java a eu un tel impact sur Andrew qu’il s’est suicidé ce samedi, selon un témoignage de la famille et de ses amis.

« C’était une situation tellement triste qu’il n’a pas pu y faire face », a déclaré Kayla Weston, voisine et amie de la famille, à la FMLA.

Le jour de l’attaque

Java se trouvait à l’extérieur de la zone clôturée du parc avec Andrew et se serait libéré de sa laisse. Sharil Dowling, témoin de l’incident, a déclaré aux médias que la scène qui a suivi était celle de Java couverte de sang, affalé sur l’épaule d’un homme.

« Je ne peux pas imaginer l’angoisse de cet homme à ce moment-là », a-t-elle dit.

Tim Todd, un visiteur habitué du Dog Leg Park depuis ces cinq dernières années, a dit qu’il avait eu connaissance d’au moins trois chiens mangés par les alligators dans la région.

Dowling a dit qu’un tel incident était sur le point de se reproduire. « La plupart des gens, s’ils savaient qu’ils se trouvent si près des marais et des alligators, n’y retourneraient pas à pied », a-t-elle dit.

Une demande faite au comté

C’est à la suite de cette inquiétude au sujet des chiens que Todd s’est tourné vers le comté, exigeant que des panneaux d’avertissement soient installés dans la région.

« Il était trop tard pour faire quoi que ce soit pour ce chien, mais que pourrions-nous faire pour aider les autres ? »

Grâce à sa demande, des panneaux d’avertissement au sujet des serpents et des alligators ont été installés dans la région plus tôt cette semaine, selon des sources locales.

Un chasseur d’alligators nuisibles a également été envoyé au Dog Leg Park mais, jusqu’à présent, l’alligator qui a attaqué Java n’a pas été capturé, selon News Channel8 citant un porte-parole de Fish and Wildlife Conservation (FWC).

FWC gère un programme de lutte contre les alligators nuisibles à l’échelle de l’État de Floride (SNAP) qui envoie des chasseurs d’alligators pour attraper les alligators à problème. En 2018, SNAP a reçu 14 739 plaintes pour signaler des alligators nuisibles et en a capturé 8 139.

« Les personnes ayant des préoccupations au sujet d’un alligator peuvent appeler sans frais notre ligne d’assistance téléphonique pour les alligators nuisibles au 866-FWC-GATOR (866-392-4286). »

« Lorsqu’une personne préoccupée par un alligator appelle la ligne d’assistance téléphonique Nuisance Alligator, nous envoyons un de nos chasseurs d’alligators nuisibles sous contrat pour résoudre la situation. En général, un alligator peut être considéré comme une nuisance s’il mesure au moins quatre pieds de long et que l’appelant croit qu’il représente une menace pour les personnes, les animaux de compagnie ou la propriété », a dit FWC sur son site Web.

La FWC a déclaré que ceux qui demandent un chasseur d’alligators devraient être en mesure de fournir un accès légal à la zone où l’alligator est découvert.

Tragédie dans la famille d’Andrew

Les amis et la famille ont décrit Andrew comme une « âme douce et belle » sur GoFundMe.

« Il aimait le plein air, la pêche, le camping, l’horticulture et les animaux. Malheureusement, Andrew a également été aux prises avec des problèmes de santé mentale et, après une bataille de toute une vie, il s’est suicidé à l’aube du 18 mai 2019 », ont-ils écrit sur la page GoFundMe.

La communauté tente d’amasser des fonds pour ses funérailles et pour la mère d’Andrew qui doit déménager pour vivre avec ses autres enfants après cette mort tragique.

La communauté a dit que ce n’était pas la première tragédie à laquelle la famille avait été confrontée. La sœur aînée d’Andrew est décédée à l’âge de 5 ans d’une tumeur au cerveau en octobre 1980. Son frère aîné, Paul, s’est également suicidé en mars 2005 et, en décembre 2018, son père est décédé des suites d’une maladie.

« Nous recueillons de l’argent pour aider la famille à payer les dernières dépenses et pour permettre à la mère d’Andrew, Donna, de déménager pour vivre avec ses enfants, car le décès d’Andrew l’a laissée seule », écrit Ash Epp sur GoFundMe.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé