Un adolescent en phase terminale fait don de ses économies de 1200 euros et collecte des fonds pour aider un garçon de 6 ans à vaincre le cancer

Par SWNS
11 février 2022 Mis à jour: 11 février 2022
FONT BFONT SText size

Un adolescent en phase terminale de cancer, qui n’avait plus que quelques mois à vivre, a fait don de 1000 livres (environ 1200 euros) de ses économies à un garçon de 6 ans, qu’il n’avait jamais rencontré, atteint d’un cancer. Il a également aidé à collecter 59 000 livres (environ 70 000 euros) pour cet enfant.

En octobre 2020, Rhys Langford, âgé de 19 ans, a reçu le diagnostic d’un ostéosarcome, un type de cancer des os qui commence dans les cellules qui forment les os mais qui, avec le temps, se propage à plusieurs autres endroits dans le corps.

Rhys Langford, un adolescent de 19 ans, lutte contre le cancer. (SWNS)

L’adolescent malade a pris connaissance de l’état de santé de Jacob Jones, âgé de 6 ans, après avoir lu son histoire et s’être rendu compte qu’ils se trouvaient tous deux dans la même ville d’Ebbw Vale, dans le sud du Pays de Galles, en Angleterre. Jacob avait suivi un traitement épuisant pour le débarrasser d’un cancer rare appelé neuroblastome, mais les médecins pensent que le cancer est maintenant revenu.

« Rhys a trouvé l’histoire du petit Jacob sur Internet et il m’a appelée à l’étage pour me la montrer », a dit la mère de Rhys, Catherine Langford, âgée de 38 ans. « Il m’a dit : ‘Je veux lui donner de l’argent, ce serait incroyable si quelqu’un pouvait le sauver.’ »

Catherine ne savait plus quoi dire, sachant que son fils pensait à quelqu’un d’autre alors qu’il était lui-même au seuil de la mort.

« Bien que nos cœurs soient brisés parce que notre fils est en train de mourir, en même temps, ils débordent de fierté », a confié Catherine.

Rhys, qui travaillait comme ouvrier pour un fournisseur d’eau avant de tomber malade, a immédiatement décidé de faire don de ses 1000 livres d’économie pour le traitement de Jacob.

Jacob Jones, âgé de 6 ans, lutte contre le cancer. (SWNS)

Mais il ne s’est pas arrêté là, il est allé plus loin pour aider Jacob en mettant en place un crowdfunding, qui est depuis devenu viral.

Rhys était un athlète talentueux avant que son combat contre le cancer ne le laisse cloué au lit.

Il a également escaladé trois fois le Snowdon, la plus haute montagne du Pays de Galles, et avait rêvé de gravir un jour le Ben Nevis, la plus haute montagne d’Écosse et du Royaume-Uni.

Le premier signe de problème de santé de Rhys s’est manifesté lorsqu’il a participé à une course de sprint avec des amis, il a perdu l’équilibre et est tombé.

Catherine et son mari, Paul, âgé de 45 ans, pensaient que Rhys avait une entorse à l’aine. Cependant, ils se sont inquiétés lorsqu’ils ont vu qu’il boitait encore huit semaines plus tard.

À l’âge de 16 ans, Rhys était devenu l’une des plus jeunes personnes du Royaume-Uni à obtenir une ceinture noire en art martial, le Krav Maga, au niveau adulte.

Rhys Langford avec sa mère Catherine et son père Paul (SWNS)

Même si Rhys a continué à travailler par la suite, il en est arrivé à un point où il avait même du mal à sortir d’un camion. En octobre 2020, après plusieurs tests, Rhys et sa famille ont reçu le diagnostic bouleversant.

Les experts du Royal Orthopaedic Hospital de Birmingham ont découvert une tumeur de 18 centimètres dans sa hanche droite.

« Votre monde s’écroule lorsque vous entendez le mot ‘ cancer’ », a dit Paul. « Je me souviens de Rhys disant : ‘Papa, ce n’est qu’un cancer, je vais aller bien papa, je vais aller bien’ – il a été si courageux à travers tout cela. »

Les professionnels que les parents de Rhys ont consultés les ont informés que son taux de survie était d’environ 50/50.

« Nous savions qu’il serait gravement handicapé, mais nous avons toujours pensé qu’il s’en sortirait », a expliqué Paul. « Lorsque la gravité de la maladie a frappé Rhys, il a commencé à se demander ce qu’il avait fait de mal dans sa vie et pourquoi cela lui arrivait. »

Rhys a soudain réalisé qu’il ne pourrait plus jamais taper sur un ballon ou conduire une voiture, et cela l’a frappé de plein fouet.

(SWNS)

Il a ensuite reçu une série de transfusions de sang et a suivi une chimiothérapie intensive, perdant rapidement 23,5 kg.

Après 10 semaines de chimiothérapie, Rhys est resté trois semaines à l’hôpital Royal Orthopaedic pour une opération visant à retirer tous les os de sa rotule à sa hanche droite.

Cette opération signifiait que Rhys aurait toujours besoin de deux cannes pour marcher, mais la famille espérait que cela lui sauverait la vie.

Jusqu’en août 2021, Rhys a ensuite subi 20 semaines supplémentaires de chimiothérapie. Initialement, on pensait qu’elles avaient guéri son cancer. Pendant cette période, Rhys a essayé de reconstruire sa vie.

Cependant, en octobre, un an après le diagnostic, la jambe droite de Rhys s’est mise à enfler, devenant trois fois plus grosse que la normale. Il a passé près d’un mois dans différents hôpitaux, traité pour une septicémie à l’approche de Noël, jusqu’à ce que, tragiquement, les experts découvrent une masse cancéreuse dans sa cuisse.

Bien que les consultants de Birmingham aient discuté de la possibilité d’une amputation complète de la jambe, le 4 janvier 2022, la famille de Rhys a été informée qu’il ne pouvait être sauvé.

« Il y avait trois chirurgiens différents qui nous attendaient », souligne Paul. Ils nous ont dit : « Nous devons être francs avec vous. Le cancer est revenu et il n’est pas seulement dans sa cuisse. Il est dans l’aine, le dos, le système lymphatique, les poumons. »

Malheureusement, ils ne pouvaient rien faire de plus pour lui sauver la vie.

« En tant que parent, si quelqu’un vous donne 1 % de chance de survie, vous en profitez, mais ils ne pouvaient rien faire », a dit Paul.

En entendant cela, Rhys était en colère et cherchait quelqu’un à blâmer, car il avait le sentiment qu’on lui avait menti.

« Il a traversé une période sombre, pensant que personne ne l’attendait de l’autre côté », mentionne Paul.

La famille Langford n’a jamais été religieuse, mais la seule source de réconfort pour Rhys a été les visites du pasteur Roy Watson, l’aumônier de l’Hospice of the Valleys.

« Il ne voyait pas l’intérêt d’une consultation, mais il semble trouver la foi lorsque le révérend vient à la maison », a dit Paul. « L’aumônier lisait des passages de la Bible sur la guérison et la vie après la mort à son chevet, et il était attentif. »

Paul a ajouté que, malgré toutes les souffrances que son fils a endurées, « Rhys a toujours été un garçon très attentionné et altruiste, qui pense toujours aux autres. »

« Après l’enfer absolu qu’il a traversé, faire cela pour un petit garçon – les mots ne peuvent décrire à quel point nous sommes fiers de lui », a-t-il ajouté.

Alwyn, le père de Jacob, a dit que les paroles ne peuvent exprimer la gratitude de la famille Jones pour la générosité de Rhys.

(SWNS)

« Voici un jeune homme qui n’a plus longtemps à vivre et pourtant il a lu l’histoire de Jacob et a voulu l’aider », a dit Alwyn. « Il a dit qu’il ne pouvait pas être sauvé, alors il a voulu aider à sauver Jacob. »

« Quel jeune homme merveilleux, gentil et bienveillant ! Nous sommes de tout cœur avec sa famille dans cette période vraiment difficile et triste. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé