« Acte de barbarie » : un petit chat blessé à l’œil par un tir d’arbalète est sauvé et cherche un nouveau foyer

7 décembre 2020 Mis à jour: 7 décembre 2020
FONT BFONT SText size

À Boise, la capitale de l’État de l’Idaho, un petit chat a été retrouvé, c’est horrible, avec une flèche d’arbalète empalée en plein dans l’œil. Selon la Idaho Humane Society (Société de protection des animaux), la flèche a pénétré le crâne du chat mais, miraculeusement, n’a pas endommagé son cerveau.

L’organisation offre une récompense de 1 000 dollars à toute personne pouvant fournir des informations sur la façon dont le chat a été abattu ou pouvant permettre de condamner l’auteur de cet « acte de barbarie ».

Le 26 octobre, l’Idaho Humane Society a publié une déclaration sur Facebook, expliquant comment un témoin local a appelé pour signaler un chat blanc et orange blessé.

(Avec l’aimable autorisation de l’Idaho Humane Society)

Ils ont écrit : « Un habitant de Boise a fait état d’un spectacle terrible : un chat orange et blanc en grande détresse avec ce qui semblait être un crayon dépassant de son œil gauche. »

Le témoin croyait que le chat avait un crayon logé dans l’œil, mais lorsque des agents de la Humane Society sont arrivés sur les lieux, ils ont découvert qu’il s’agissait en fait d’une fléchette tirée d’une arbalète.

« Nos officiers sont intervenus, ont récupéré le chat et l’ont emmené d’urgence au centre médical de notre refuge », ont-ils déclaré.

Le chat, qui a été affectueusement surnommé « Tigrou », selon la station de télévision KBTV7, a immédiatement été examiné par un vétérinaire.

(Avec l’aimable autorisation de l’Idaho Humane Society)

« Tragiquement, le projectile potentiellement mortel avait pénétré dans l’œil du félin, mais une radiographie a montré qu’il n’était miraculeusement pas entré dans son cerveau », a ajouté la Humane Society. « La flèche a été retirée sous anesthésie, et le chat blessé a été traité avec des antibiotiques, des analgésiques et des fluides en intraveineuse. »

Malgré la perte de son œil, le petit chat n’a pas mis longtemps à se rétablir. Le lendemain matin, il ronronnait déjà et poussait du nez le personnel vétérinaire alors que celui-ci poursuivait les soins. Bien qu’il se sente mieux, le sympathique félin doit encore subir une opération pour retirer des morceaux restés dans son orbite.

Le personnel vétérinaire semble confiant dans le rétablissement complet de cet adorable petit chat.

(Avec l’aimable autorisation de l’Idaho Humane Society)
(Avec l’aimable autorisation de l’Idaho Humane Society)

La Humane Society a déclaré que Tigrou est « un gentil chat qui mérite un foyer aimant », et a souligné qu’ils offrent une récompense de 1 000 dollars à toute personne ayant des informations sur l’incident, ou concernant l’identité du chaton, qui a été trouvé près de Owyhee et Cherry au large de Vista/Overland.

La Humane Society a écrit : « Toute personne ayant des informations sur l’identité de ce chat ou sur la personne qui a tiré sur le chat avec une arbalète est priée de nous contacter à l’adresse suivante : aco@idahohumanesociety.org. Toute information fournie peut être anonyme. »

FOCUS SUR LA CHINE – La politique de Biden avec la Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé