Accusée d’être un homme sur les réseaux sociaux, Brigitte Macron porte plainte

22 décembre 2021 Mis à jour: 22 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Depuis une semaine, sur les réseaux sociaux, Brigitte Macron est la cible de mensonges l’accusant d’être née homme et de s’appeler « Jean-Michel Trogneux ». Une intox qui passe mal, puisque ce dimanche son entourage a déclaré qu’elle allait porter plainte.

Cela fait plusieurs jours qu’une rumeur affirme que Brigitte Macron, l’épouse du président de la République, est née « Jean-Michel Trogneux » (Trogneux étant son nom de jeune fille). Une rumeur qui s’est grandement propagée sur Twitter avec de soit-disant preuves abracadabrantesques et qui n’a pas manqué de piquer la Première dame.

En effet, ce dimanche via BFMTV, son entourage a confirmé son intention de déposer plainte.

Valeurs Actuelles a débunké cette rumeur dans une vidéo de deux minutes, en allant vérifier les documents administratifs.

Sur Twitter, le hashtag #JeanMichelTrogneux a été en top des tendances en France pendant quelques jours. D’autres intox affirmaient qu’elle n’était pas la mère de ses enfants.


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé