À nos chères futures générations : renforcez votre caractère pour faire face aux défis à venir

22 février 2022 Mis à jour: 22 février 2022
FONT BFONT SText size

Chères futures générations, alors que nous traversons les premières semaines de l’année 2022, c’est une bonne idée de faire le point sur les leçons apprises, pour tracer la voie de l’avenir.

Il n’est pas nécessaire de prendre de nouvelles résolutions, car la plupart d’entre nous les abandonnent de toute façon. Cependant, il est sage d’évaluer notre caractère et la façon dont nous pouvons le renforcer, afin de faire face aux défis qui pourraient se présenter en 2022.

Assurez‑vous de vous efforcer de réduire l’utilisation des médias sociaux, cette année. Des recherches ont montré qu’une utilisation excessive peut modifier la composition de notre cerveau, ce qui peut entraîner une dépendance, une dépression et un isolement. Trop de gens s’assoient ou se promènent en étant constamment occupés par leurs appareils, et ils semblent ne pas tenir compte de ce qui les entoure. En agissant de la sorte, ils ne savent jamais combien de leurs informations privées sont violées en raison d’un manque de sécurité rigoureuse. Les acteurs malveillants de l’univers du Web peuvent exploiter les données ou pirater les informations à des fins malveillantes.

Au lieu de passer autant de temps sur des appareils électroniques, commencez à lire des livres, des magazines et des journaux, afin d’élargir vos horizons. En lisant davantage, vous pourrez également assimiler des idées sur la manière de communiquer par écrit. En diminuant votre dépendance à l’égard des médias sociaux, vous réaliserez l’importance d’une communication authentique en face à face avec les autres en écoutant et en communiquant plus efficacement. Écoutez également de la musique sans écouteurs sur des appareils traditionnels tels que les lecteurs CD, les radios et les tourne‑disques. La musique rend très bien sur ces appareils.

Afin de renforcer votre système immunitaire en 2022, sortez et découvrez la beauté de la nature, en faisant de l’exercice et en aiguisant vos sens.

En plus de faire de l’exercice quotidiennement, assurez‑vous de consommer des repas nutritifs, de boire beaucoup d’eau et d’avoir du temps pour la relaxation et le repos. En restant en bonne santé grâce à un mode de vie énergique, vous serez capable de combattre tous les virus. Vous serez également mieux équipé pour vous concentrer, contrôler les distractions et apprendre à atteindre un sentiment de sérénité.

De nos jours, une grande partie de la culture médiatique peut être assez superficielle, il ne serait donc pas inutile d’étudier les classiques relatifs aux arts, à l’histoire, à la littérature, à la philosophie et à la religion. Ces sujets plus profonds peuvent vous donner les bases de nombreuses leçons de morale intemporelles et vous aider à vous forger un caractère fort, capable de résister à la fronde et aux flèches de la vie. Je vous garantis que vous serez en mesure de vous identifier à certaines des facettes divines et humaines de ces sujets. Vous aurez également une meilleure compréhension de l’éducation civique, de la liberté responsable et de l’état de droit.

Ne laissez jamais la croyance en votre valeur s’éroder. Nous sommes tous confrontés à des défis quotidiens et à des épreuves plus importantes de temps à autre, mais la foi et l’espoir vous aideront à surmonter tout obstacle sur votre chemin. Développez vos connaissances et vos compétences pour vous préparer à faire face aux difficultés que vous rencontrerez au cours de vos études ou de votre entrée dans la vie active. Assumez toutes les nouvelles responsabilités que vous pouvez, mais n’en prenez pas trop. En d’autres termes, évitez autant que possible les extrêmes et faites preuve de modération dans vos efforts. Essayez de considérer les échecs ou les erreurs comme des expériences d’apprentissage qui vous rendent plus intelligent et plus fort.

Si vous trouvez que vous avez le temps, n’hésitez pas à vous porter volontaire pour aider les autres autour de vous, à l’école ou dans votre environnement professionnel.

L’aide aux personnes dans le besoin est très gratifiante, car elle est mutuellement bénéfique. Elle renforce également les qualités de compassion, de générosité et de respect. Vous ne savez jamais quand ces actions positives vous reviendront de façon inattendue, lorsque vous serez dans le besoin.

Enfin, profitez de la vie et développez un sentiment de gratitude quotidienne pour toutes les bénédictions que ce pays et notre créateur ont à vous offrir. La prière quotidienne est très puissante et peut vous aider à traverser les bons et les mauvais moments. La prière n’a pas besoin d’être éloquente avec une rhétorique flamboyante, mais elle peut simplement consister en une véritable démonstration de gratitude et des demandes venant du cœur. Il est pertinent d’éviter les demandes qui ne font que renforcer notre ego, mais plutôt de prier pour les autres et pour les domaines de votre vie que vous souhaitez améliorer. La prière ne mène pas toujours à ce que nous voulons pour nous‑mêmes, mais elle nous apporte ce dont nous avons besoin à des moments précis.

Christian Milord, Californie

______

À un moment, je me suis rendue compte que j’élevais mes deux filles nées à 14 mois d’intervalle toute seule et que ma relation avec leur père était dysfonctionnelle. Au début, rien qu’à l’idée de devoir éduquer mes deux filles, je me sentais accablée. Puis un jour, une question m’est venue à l’esprit : De quoi voulais‑je qu’elles aient l’air à 18 ans ? Si je ne devais pas les revoir avant l’âge 18 ans, de quoi voudrais‑je qu’elles aient l’air ? Quel genre de personne j’aimerais rencontrer ? C’est alors que j’ai réalisé que je n’étais pas en train d’élever des enfants : je devais élever des adultes.

À partir de ce moment‑là, j’ai élaboré un plan. J’ai décidé de leur apprendre les bonnes manières à table, de leur apprendre à interagir, recevoir et discuter avec les adultes. De les confronter à différentes situations et de les guider vers des comportements positifs et encourageants, tels que les bonnes manières au restaurant, le comportement dans les magasins ou la politesse en avion et surtout de leur apprendre à respecter les autres. Au début, nous partagions le repas du soir tous les jours ensemble, puis sont arrivées les activités extrascolaires et les clubs. Ensuite, j’ai mis à profit les tâches ménagères pour leur enseigner la responsabilité tout en essayant de rendre la cuisine, le nettoyage et le rangement le plus amusant possible.

J’ai toujours énoncé clairement mes attentes, mais leurs opinions comptaient également. Quand les choses se gâtaient, cela signifiait qu’il était temps pour moi de poser des questions et d’écouter ce qui se passe pour elles et de les aider à explorer les façons dont elles ou moi aurions pu faire les choses différemment. Lorsqu’elles réclamaient quelque chose mais que je devais opposer un non catégorique, généralement je leur faisait comprendre que « ce n’était pas prévu dans le plan ». Cela s’est poursuivi tout au long de leurs études au collège. Finalement, le plan s’est bien déroulé, même si je dois admettre qu’il y a eu des moments (très rares) où même moi, j’ai un peu déraillé. Dans ces cas‑là, on dialoguait, on écoutait et on créait des solutions ensemble – ou on s’éloignait un moment pour se retrouver plus tard.

Dans le monde d’aujourd’hui, les parents ont très peu de temps pour « bien enseigner à leurs enfants ». Environ 10 ans, voire plus. La mise au point peut se faire plus tard, mais j’encourage les parents à élaborer un plan pour apprendre à leurs enfants à devenir les adultes qu’ils aimeraient rencontrer plus tard dans la vie. Ce n’est pas simplement en étant en osmose avec nos enfants que nous pouvons leur enseigner les compétences nécessaires à la vie courante.

Salutations,

M. L. Bonder

______________________

Quels conseils aimeriez‑vous donner aux jeunes générations ?

Chers Lecteurs, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi partager les valeurs de bien et de mal que la vie vous a apprises et transmettre le flambeau de cette expérience durement acquise aux générations futures. Nous avons le sentiment que la transmission de cette sagesse se perd au fil du temps alors qu’il s’agit d’une base morale indispensable aux générations futures pour pouvoir prospérer.

Envoyez‑nous votre expérience et vos conseils pour les jeunes générations, ainsi que votre nom et vos coordonnées à redaction@epochtimes.fr ou par courrier : Epoch Times, À nos chères futures générations, 83 rue du Château des Rentiers, 75013 Paris.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé