À 14 ans, la plus jeune candidate de France décroche son bac avec mention

7 juillet 2022 Mis à jour: 7 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Après avoir sauté trois classes au cours de sa scolarité, Odycée Durupt vient d’obtenir son baccalauréat avec mention assez bien. La plus jeune bachelière du baccalauréat 2022  a même décroché un 20/20 au grand oral.

À seulement 14 ans, Odycée Durupt a déjà des expériences de vie hors du commun. Reconnue THPI (très haut potentiel intellectuel), elle savait lire à l’âge de 3 ans et demi et a sauté trois classes au cours de sa scolarité (maternelle grande section, CE2 et 3e), ce qui explique qu’elle s’est retrouvée en terminale à un si jeune âge, indique France 3.

L’adolescente vient d’obtenir son bac avec 13,66 de moyenne, ce qui lui a valu une mention assez bien qu’elle même pas vue tout de suite. Elle a même obtenu une note de 20/20 au grand oral. Les résultats sont sortis ce mardi 5 juillet 2022 au lycée Aragon d’Héricourt (Haute-Saône).

« Je ne dirais pas que le bac c’est facile. C’est juste de l’organisation, c’est la seule année où j’ai travaillé de ma scolarité », remarque celle qui ne se considère pas comme une travailleuse acharnée et qui ne visait pas de mention. « Le bac, c’est la porte pour faire ce que j’aime à l’avenir. »

Miss Franche-Comté et championne de badmington

Odycée est bien occupée en plus de ses études, entre les tournois de badmington dont elle est championne régionale chez les moins de 17 ans et son titre de Miss 13/15 Franche-Comté. Elle estime d’ailleurs que c’est son parcours de miss qui lui a permis de réussir le grand oral. « J’ai l’habitude de parler devant un public, devant des personnes que je ne connais pas », explique la lycéenne au magazine Au féminin.

La jeune fille n’est pas la seule de sa famille à être précoce dans ses études. Elle suit les traces de ses deux grands frères, eux aussi reconnus haut potentiel intellectuel. L’un a sauté une classe et l’autre deux classes. Son père a également été précoce et s’est ennuyé à l’école, tout comme six de ses sept cousins, selon France Bleu.

Objectif : devenir criminologue

Maintenant qu’elle a obtenu le précieux sésame, l’adolescente va pouvoir rentrer en faculté de psychologie à Besançon à la rentrée, à l’âge de 15 ans. Odycée a l’intention d’étudier jusqu’au master de sciences criminelles pour devenir criminologue dans la gendarmerie.

La raison de ce choix de carrière ? « Pas parce que je suis passionné par des meurtres, mais plus parce que je suis convaincue que dans ce métier il n’y a pas de routine et ça me plaît vraiment », précise la lycéenne qui a peur de l’ennui.

Toujours en mouvement

Des tests passés avec des psychologues à l’époque où elle a sauté sa 3e ont permis de découvrir qu’Odycée avait un QI de 162. Avec un tel potentiel intellectuel, pas étonnant que la jeune fille s’ennuie facilement en classe. Elle est donc toujours en mouvement dès qu’elle le peut.

« J’ai besoin de me vider la tête. C’est de la détente mais de la détente qui bouge. Je ne passe pas mon week-end à regarder des séries devant mon ordi, ce n’est pas mon type de vie », raconte la jeune bachelière.

Odycée a un conseil à donner : « Ne lâchez jamais rien, dans la vie il faut croire en ses rêves et avoir confiance en soi sans jamais baisser les bras ! »

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé