À 100 ans, Madeleine n’a jamais quitté l’île de Noirmoutier depuis l’âge d’un an et demi

29 juin 2022 Mis à jour: 29 juin 2022
FONT BFONT SText size

Madeleine Néau, aînée d’une famille de cinq enfants, vient de fêter son centième anniversaire dans un PMU de l’île de Noirmoutier (Vendée), qu’elle n’a pas quittée depuis 98 ans et demi. À la fois alerte d’esprit et cuisinant ses repas elle‑même, la centenaire aime chanter et n’a pas la télévision chez elle.

Née le 18 juin 1922 à Saint‑Brévin (en Loire‑Atlantique, à 70 km de l’île de Noirmoutier), cette dame, qui porte toujours un chapeau, a été fêtée à l’occasion de son centième anniversaire sur la terrasse du PMU de Barbâtre, une des communes de l’île. Elle était entourée du maire et de deux adjoints, de ses amis et voisins, et des proches venus spécialement pour l’occasion, rapporte Le Courrier vendéen.

Même si Noirmoutier est relié au continent par deux voies d’accès (une chaussée submersible et un pont), Madeleine Néau n’a jamais quitté son île depuis l’âge d’un an et demi. Autrement dit, elle n’a jamais vraiment vu à quoi ressemblait le continent puisqu’elle était trop petite pour s’en souvenir.

Couturière de métier, Madeleine est restée célibataire toute sa vie. À son âge, elle continue à coudre ses ourlets. Elle aime aussi faire des mots fléchés et chanter. Elle écoute la radio, mais par choix elle n’a toujours pas de télévision dans sa maison du centre‑bourg datant de 1877, où elle habite seule.

Cuisine au court‑bouillon

Sa plus jeune sœur Annie, de 25 ans sa cadette, assure que Madeleine ne veut rien savoir quant aux Ehpads. Il faut dire que la centenaire attribue sa santé à son alimentation, à sa cuisine personnelle. Elle fait elle‑même ses courses et tout cela contribue sans aucun doute à sa vitalité.

« Je ne cuisine que des légumes et du poisson au court‑bouillon, et je ne bois que de l’eau », explique‑t‑elle. « Je suis inoxydable », plaisante‑t‑elle lorsqu’on lui demande comment elle arrive à rester si jeune.

Lors de la fête, la centenaire a reçu des cadeaux, entre autres un portrait d’elle réalisé par le célèbre photographe Maurice Rougemont. Le plus jeune invité a quant à lui offert des dessins de fleurs coloriées en bleu, couleur préférée de Madeleine.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé