8 principes minimalistes pour nos enfants

Des conseils pour apprendre aux enfants la vraie valeur des biens matériels, de la générosité et des expériences partagées
5 août 2022 Mis à jour: 5 août 2022
FONT BFONT SText size

Parfois, ce sont mes enfants qui me rappellent le plus ce que signifie vivre intentionnellement.

À un jeune âge, leur innocence et leurs commentaires non filtrés (souvent d’une honnêteté embarrassante) résonnent en moi alors qu’ils observent le monde qui les entoure.

L’autre jour, ma fille a fait une remarque qui m’a fait réaliser à quel point elle percevait vraiment le monde et pourquoi c’était important. Elle a remarqué la quantité de « choses » que quelqu’un avait et le degré d’encombrement et d’accablement que cela lui avait causé.

Même à 6 ans, elle s’est rendu compte d’un changement significatif dans la façon dont notre famille a choisi de vivre.

Mon mari et moi sommes encore relativement nouveaux dans notre voyage vers le minimalisme et nous ne vivons certainement pas dans une maison minimaliste digne d’un magazine, mais nous avons des pratiques et des routines quotidiennes qui ont influencé notre désir de vivre intentionnellement.

Choisir de vivre avec moins de choses, dépenser notre argent pour ce que nous apprécions le plus et décider de la meilleure façon d’utiliser notre temps sont des habitudes que nous avons choisi d’inculquer dans nos propres vies.

Nous en avons vu les avantages pour nous et nous voulons partager ce mode de vie avec nos enfants. Dans cet article, je vais donc vous faire part de huit leçons de minimalisme que nous souhaitons leur enseigner à mesure qu’ils réfléchissent plus indépendamment.

Leçons de minimalisme pour nos enfants

Soyez reconnaissant pour ce que vous avez

C’est étonnant de voir comment la mentalité de « faire comme les Tremblay » s’installe à un si jeune âge. Les enfants remarquent ce que les autres ont et soudain l’herbe est plus verte de l’autre côté. Il est naturel d’avoir des envies et des désirs, mais nous essayons d’enseigner à nos enfants qu’être reconnaissant pour ce qu’ils ont, et ne pas souhaiter constamment en avoir plus, est une façon plus saine de vivre.

Vous n’avez pas besoin d’un buffet pour être heureux

Pour le petit-déjeuner et le déjeuner, nous nous efforçons de proposer des choix simples, sains et limités. Je me suis rendu compte que les enfants n’ont pas besoin d’un buffet pour être bien nourris et satisfaits. Manger sainement de façon constante est mieux que la nouveauté permanente.

Plus n’est pas toujours mieux

Avec trois (bientôt quatre) jeunes enfants qui courent partout dans la maison, chacun a ses intérêts pour les jouets et les activités. Il y a plusieurs années, j’avais l’habitude de penser que pour avoir une « maison amusante », nous devions avoir des boîtes remplies de jouets et beaucoup de choix pour éviter l’ennui.

J’ai découvert que plus de jouets créent plus de débordement pendant le jeu, sans compter qu’il y a plus de choses à nettoyer à la fin de la journée.

Nous utilisons un système de rotation des jouets (nous échangeons les jouets tous les quelques mois) et permettons à chaque enfant d’avoir un « tiroir à jouets spécial » dans sa chambre où il ne peut garder que ce qui rentre dans ce tiroir.

Vivre généreusement

Avec plusieurs frères et sœurs et leurs camarades de jeu du voisinage, nos enfants ont souvent l’occasion de s’exercer au partage et à la générosité. Bien que nous observions encore certains comportements égoïstes (parce qu’ils sont encore des enfants), nous voulons les aider à comprendre que ce qui les rend heureux peut rendre quelqu’un d’autre heureux.

De simples mots d’encouragement, le partage de jouets ou un service inattendu sont des moyens concrets d’encourager nos enfants à vivre généreusement.

Chaque objet a sa place

Lorsque chaque objet a une place déterminée, le désordre est éliminé. Apprendre cette habitude à nos enfants dès leur plus jeune âge les encourage à remettre les choses à leur place plutôt que sur le sol ou le comptoir.

En limitant le nombre d’objets qu’ils possèdent (jouets, vêtements ou autres), cela les aide à ranger leurs affaires de manière routinière.

Contribuer en tant que membre précieux de notre foyer

En tant que parents, nous assumons la plupart des responsabilités à la maison. Mais à mesure que nos enfants grandissent et deviennent plus indépendants, nous attendons d’eux qu’ils nous aident à assumer certaines des responsabilités domestiques. En leur confiant des tâches adaptées à leur âge, nous leur apprenons à apprécier notre foyer et nos biens.

Privilégiez les expériences au lieu des objets

Comme la plupart des enfants, nos enfants aiment bien recevoir de nouveaux jouets et babioles. Nous voulons leur apprendre que nos « choses » ne nous rendront pas heureux. Les jouets se cassent, les vêtements auront des trous et des taches et les friandises sont un plaisir momentané.

De quoi se souviendront-ils le plus dans les années à venir ? Avec un peu de chance, les vacances en famille et les excursions d’une journée que nous avons faites, les éclaboussures dans le ruisseau les jours d’été, les repas du dimanche chez grand-mère, les feux dans la cheminée, nos soirées de pizza maison et de cinéma hebdomadaires, ou les rencontres individuelles que nous avons prises avec chacun d’eux.

P.S. Faire un livre de photos de famille annuel est l’une de nos façons préférées de regarder en arrière et de nous souvenir de tous les moments amusants que nous avons eus au fil des ans.

C’est bien de vivre différemment

Il faudra certainement plusieurs années pour le réaliser et le mettre en pratique, mais ce n’est pas parce que les voisins et les amis ont certaines choses que nous devons aussi les avoir pour vivre une vie heureuse. Ce qui rend les autres satisfaits peut ne pas avoir le même effet sur nous. Notre objectif est de leur apprendre à aimer les autres et que la vie est plus qu’une simple poursuite de nos propres plaisirs.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé