50 ans plus tard, les retrouvailles de 120 bacheliers d’un lycée de Saint-Malo: «un instant de pur bonheur et de partage»

29 juin 2022 Mis à jour: 29 juin 2022
FONT BFONT SText size

Il aura fallu plusieurs « Sherlock Holmes en jupons » pour arriver à retrouver la trace de la majorité des anciens élèves des deux promotions 1972 et 1973 du lycée l’Institution à Saint-Malo. 120 d’entre eux ont répondu présent à l’appel, 50 ans après l’obtention de leur baccalauréat.

« Pour un établissement comme l’Institution, il arrive que les retrouvailles se fassent au bout de 20 ans, mais 50 ans, c’est une première », explique au Pays Malouin Jacques Terrière, ancien élève du lycée l’Institution, qui a eu l’idée d’organiser ces retrouvailles.

Sur les 218 élèves localisés parmi les 262 des deux promotions 1972 et 1973, 120 se sont déplacés pour cette journée spéciale qui s’est déroulée samedi 11 juin 2022. La plupart d’entre eux se trouvaient dans les environs de Saint-Malo, mais certains ont déménagé à l’étranger, aux États-Unis ou à Dubaï par exemple, indique le site Internet créé spécialement pour l’occasion.

« Du baume au cœur »

« Le fait de retrouver tous ces visages, ces regards et ces voix, a donné du baume au cœur à nombre d’entre nous », confie un ancien lycéen aux organisateurs. D’autres parlent d’« une fabuleuse journée, totalement réussie, qui fut un grand plaisir de retrouver tant de lycéens de cette époque » ou encore d’« un instant de pur bonheur et de partage, ponctué de moments forts en émotions ».

La programmation de cette journée « Bac + 50 » était variée, depuis 9 h 30 le matin jusqu’à la fin de la soirée. Après l’accueil, ceux qui le désiraient ont assisté à une messe dite dans l’ancienne chapelle transformée en salle des devoirs surveillées. Au cours de la journée, en plus des repas, apéritifs, cocktails et temps libres, il y a eu des sketchs, des spectacles et une visite guidée de l’établissement. Une soirée dansante sur des musiques des années soixante-dix a terminé la journée.

Ceux qui voulaient étirer les retrouvailles étaient invités à apporter leur pique-nique à la plage de Bon-Secours le lendemain.

« Le journal qui ne paraît que tous les 50 ans »

Pour retrouver tous ces anciens élèves, il aura fallu près de 2500 coups de téléphone, un grand nombre de courriers et des centaines d’heures sur Internet et les réseaux sociaux, un travail de plusieurs mois d’enquêtes. « Heureusement, nous avons pu compter sur l’Amicale des anciens de l’Institution de Saint-Malo (AAISM), présidée par Catherine Étraves-Le Héran et sur l’aide formidable de nos expertes Isabelle, Babeth, Jacqueline et Soizic », remarque Jacques Terrière.

Une dizaine d’anciens enseignants, malgré leur grand âge, ont aussi participé à ces retrouvailles.

Pour l’occasion, un journal spécial est sorti. Intitulé Le Réveil n°2, il se dit être « le journal qui ne paraît que tous les 50 ans ».

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé