VENDÉE – Un chef d’œuvre inestimable du 17e siècle a été découvert par hasard chez une vieille dame

Originaire du nord de la Vendée, une retraitée a récemment découvert qu’elle détenait un tableau des frères Le Nain estimé à plusieurs millions d’euros. Loin de se douter de la valeur de cette œuvre d’art du 17e siècle, elle l’avait simplement accrochée dans son salon.

Lorsqu’Aymeric Rouillac – commissaire-priseur et ancien chroniqueur de l’émission La Quotidienne diffusée sur France 5 – a été contacté par une habitante d’un petit village de Vendée en octobre dernier, il ne s’attendait probablement pas à découvrir une toile de maître au beau milieu du salon de la septuagénaire !

« Elle m’explique qu’elle vend des vieilleries sur Internet et qu’elle a un doute sur un tableau offert par sa grand-mère dans les années 1950 », raconte Philippe Rouillac, le père d’Aymeric – lui-même commissaire-priseur, il dirige l’étude familiale établie à Tours.

Une toile exceptionnelle

Dépêché sur place, Aymeric Rouillac comprend immédiatement que le tableau sort de l’ordinaire et il obtient l’autorisation de l’emporter afin de l’étudier sous toutes les coutures.

« C’est une huile de 72 cm sur 54 cm qui représente Jésus à l’âge de 6 à 8 ans, à genoux, les bras croisés sur le cœur. L’enfant blond a les yeux bleus, la peau claire, les traits fins, les joues roses, les lèvres colorées. C’est une image incroyable, un chef d’œuvre, une petite bombe », confie le trentenaire.

Estimant que la toile présente de nombreuses similitudes avec l’œuvre des frères Le Nain – trois peintres français du 17e siècle –, il décide de la confronter « un jour de fermeture du musée du Louvre avec les quinze autres Le Nain (sur les soixante-quinze connus existants dans le monde) exposés là-bas ».

Des analyses poussées

La toile est également passée entre les mains d’une restauratrice qui l’a analysée soigneusement, avant de procéder à des analyses chimiques et radiographiques pour certifier son authenticité.

« Nous avons fait deux analyses par radio et infrarouge. Tous les spécialistes des artistes sont unanimes! C’est un Le Nain », témoigne Stéphane Pinta – membre du cabinet parisien Éric Turquin, qui regroupe un panel d’experts en tableaux.

Selon lui, il s’agit d’une « œuvre majeure des frères Le Nain, probablement exécutée entre 1642 et 1648, après la naissance de Louis XIV ».

« Il est inconnu et inédit. Comme une grande partie de l’œuvre des Le Nain. Quand vous observez le visage de l’enfant, vous retrouvez le modèle fétiche des frères », ajoute le spécialiste.

« Non seulement, il n’y a pas l’ombre d’un doute, mais c’est aussi l’un des plus beaux », renchérit Philippe Rouillac avec enthousiasme.

Une œuvre inestimable

« Ce tableau vaut plusieurs millions d’euros car il est resté sur sa toile d’origine », précise le père d’Aymeric Rouillac, soulignant qu’il s’agit d’un phénomène très rare pour une œuvre de cette époque-là.

La toile sera vendue aux enchères au château d’Artigny (Indres-et-Loire) le 10 juin prochain. Les commissaires-priseurs estiment que la mise à prix s’élèvera au minimum à 1 million d’euros. Avec un tableau aussi exceptionnel, les enchères devraient toutefois atteindre des sommets.

Les spécialistes s’attendent d’ailleurs à ce que plusieurs musées prestigieux à travers le monde se livrent une lutte sans merci pour acquérir l’œuvre d’art. À moins que l’État français ne choisissent de faire usage de son droit de préemption d’ici là.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis !

 
 
 
 

Reliquaire du coeur d’Anne de Bretagne retrouvé, deux hommes mis en examen

Reliquaire du coeur d’Anne de Bretagne retrouvé, deux hommes mis en examen
Le reliquaire en or d'Anne de Bretagne, ancienne reine de France, a été retrouvé samedi près de Saint-Nazaire ...
LIRE LA SUITE
 

Sur l’île d’Oléron, le combat entre un MacDo et un MacDol

Sur l’île d’Oléron, le combat entre un MacDo et un MacDol
À Dolus d'Oléron, sur l'île d'Oléron en Charente-Maritime, le maire refuse l'implantation de l'enseigne américaine de restauration rapide, ...
LIRE LA SUITE
 

Décès de Sœur Agnès-Marie Valois, « l’ange blanc » des Canadiens lors de l’opération Jubilee

Décès de Sœur Agnès-Marie Valois, « l’ange blanc » des Canadiens lors de l’opération Jubilee
Soeur Agnès-Marie Valois, surnommée "l'ange blanc" par les Canadiens qu'elle avait soignés lors du débarquement avorté de Dieppe, ...
LIRE LA SUITE
 

Après deux semaines de grève, les clients SNCF s’organisent pour obtenir un dédommagement

Après deux semaines de grève, les clients SNCF s’organisent pour obtenir un dédommagement
Après deux semaines de grève, les usagers du train, contraints de trouver des solutions de substitution parfois coûteuses, ...
LIRE LA SUITE