Plus Moins
Un général de Daesh qui avait brûlé vif un pilote jordanien et filmé la scène a été arrêté

Les images avaient fait le tour du monde, rappelant avec horreur les atrocités dont sont capables les bourreaux de Daesh. Un pilote jordanien capturé en Syrie avait été exécuté, brûlé vif dans une cage. Son bourreau, Saddam al-Jamal, qui avait filmé la scène, a aujourd’hui été arrêté par les forces irakiennes.

La brutalité sanguinaire de ce lieutenant de Daesh l’avait rendu célèbre au sein de l’organisation, au point de le pressentir comme un leader futur. Les autorités jordaniennes le tiennent responsable de l’exécution de Muath al-Kasasbeh, brûlé vif dans une cage à Raqqa, en 2015. Quelques semaines plus tard, Daesh diffusait une vidéo de l’exécution.

Ancien général de l’Armée de libération syrienne, Saddam al-Jamal a combattu contre les forces de Bachar al-Assad et pris part a de multiples atrocités. En 2014, il a massacré 700 membres d’une tribu opposée à Daesh à Deir Ezzor, en Syrie.

Il a exécuté toute la famille d’une femme qu’il voulait épouser, mais qui le repoussait, et a ordonné de nombreuses exécutions, parfois d’enfants tués devant leurs parents.

Il a été capturé en février dernier avec 3 autres généraux de Daesh. Les officiers de renseignements se sont servis de Telegram, une application de réseau social souvent utilisée par l’organisation terroriste en raison de sa capacité à envoyer des messages cryptés. Ils ont attiré les 4 généraux en Irak dans un guet-apens pour les capturer.