Les spectateurs de Philadelphie trouvent Shen Yun « magnifique »

2018/03/14

Shen Yun Performing Arts a foulé les planches du Merriam Theater de Philadelphie dernièrement avec sa danse classique, ses solos d’opéra et son orchestre.

« C’est excellent. C’est merveilleux. J’adore », affirme Tom Esposito, vice-président principal de la prévision du crédit chez Citi Bank. « La beauté des costumes, la beauté de la musique et de la danse – tout est excellent. »

« C’est absolument fantastique, émotionnellement parlant, spirituellement parlant, holistiquement parlant, totalement. C’est tout simplement fantastique », mentionne John Cooper, auteur du livre Noble Street. « Pouvoir être connecté de la sorte à un spectacle… je n’ai jamais été en mesure d’être connecté à un tel niveau de profondeur. »

Pendant des milliers d’années, les Chinois nommaient leur pays « la Terre du Divin ». Ils croyaient que leurs arts leur avaient été donnés par les cieux afin d’encourager une culture divine sur Terre. De nos jours, les arts produits en Chine sont infusés de la culture du Parti communiste, faisant la promotion de l’athéisme et de la lutte contre le Ciel.

Shen Yun, basé à New York, vise à faire renaître la culture traditionnelle chinoise d’inspiration divine à travers la danse et la musique.

« Cela me fait pleurer quand je pense à ce qui est arrivé et à comment [ce spectacle] fait renaître [cette culture], et à comment la Chine est aujourd’hui. La destruction d’un merveilleux peuple avec un héritage si riche, un peuple qui avait de la compassion est tellement triste », mentionne Michael Castagno, ex-contrôleur intérimaire à la Keating Building Company. « Ce fut très, très touchant. »

« Peu d’occidentaux comprennent vraiment la culture chinoise », tient à souligner M. Esposito. « Et pour moi, cela me paraît être comme une fenêtre à travers laquelle je peux voir et mieux comprendre. J’ai apprécié. »

« Ça met vraiment un accent incroyable sur 5000 ans de beauté, de tradition et d’élégance » commente John Frazier Hunt, un avocat chez Hunt & Ayres, P.C.

 

NTD News, Philadelphia, Pennsylvania

 

Version originale

Tags: