Shen Yun, « une performance extraordinaire », « d’immenses artistes »

Shen Yun, « une performance extraordinaire », « d’immenses artistes »

Antoine de Guerry de Beauregard a été « émerveillé » par la compagnie Shen Yun. (Epoch Times)

2018/04/03

NANTES – Shen Yun Performing Arts a enchanté le public nantais, réuni à la Cité des Congrès dans une salle comble en ce dimanche 1er avril pour une deuxième et dernière représentation.

Antoine de Guerry de Beauregard, avocat en droit bancaire, droit des successions, des affaires foncières et du droit rural à La Roche-sur-Yon (Vendée), a beaucoup apprécié la prestations d’« immenses artistes ».

« On découvre avec émerveillement cet ancrage millénaire, ces performances extraordinaires ! Ce sont d’immenses danseurs, quand on essaie de se concentrer sur la gestuelle de chacun d’entre eux, c’est d’une finesse, d’un abouti… extraordinaire ! remarquable… ! », a-t-il commenté.

M. de Guerry de Beauregard a également noté une dimension « impressionnante », « qui est bien au-delà du côté artistique ».

Il a été très touché par le tableau L’Éveil, où un guerrier renonce au combat pour chercher l’éveil, endurant des épreuves dans une sombre grotte.

« J’ai été particulièrement émerveillé par la performance de ce tableau, où à un moment dramatique, tout le monde est dans l’obscurité. Il y a cette sorte de mime dansé, qui matérialise complètement la position des gens, leur égarement, c’est superbe…  Puis dans la scène « Un crime sans précédent », l’instant où une jeune femme qui pratique le Falun Dafa se voit arracher son mari, le moment où elle exprime sa douleur m’a transporté… c’était magnifique ! »

Les artistes de Shen Yun puisent leur inspiration spirituelle dans la discipline de méditation et d’amélioration de soi appelée Falun Dafa. Aussi connue sous le nom de Falun Gong, elle est enracinée dans les traditions spirituelles antiques de la Chine et ses pratiquants s’appliquent à vivre selon les principes d’authenticité, de compassion et de tolérance.

Les artistes de la compagnie intègrent l’étude de leur art et la méditation dans un entraînement rigoureux à l’Académie des Arts et l’université Fei Tian, précise la compagnie Shen Yun Performing Arts.

Ludovic Huche, médecin et amateur de danse classique, et son épouse. (Epoch Times)

Ludovic Huche, médecin et amateur de danse classique, a également apprécié la représentation. « J’ai trouvé cela sublime, et très difficile… On voit que cette danse chinoise est aussi très difficile et très très dure, très technique. On pouvait voir leurs visages. »

« Ils sont toujours souriants avec un immense plaisir de danser. En fait l’art de la danse, c’est l’art de faire croire que c’est facile et ils ont une dextérité de danse qui est absolument fabuleuse ».

Aujourd’hui, il est impossible pour Shen Yun de se produire en Chine. Shen Yun incarne l’essence spirituelle de la civilisation chinoise – des idées comme l’harmonie entre le Ciel, la Terre et l’Humanité, c’est exactement cet aspect des traditions chinoises que le régime communiste a tenté de détruire. Il voit la renaissance de cette culture – et Shen Yun – comme une menace, et ne permet donc pas à Shen Yun de se produire en Chine, peut-on lire sur le site de la compagnie.

Cela n’empêche pas ces traditions de trouver un fort écho dans le public. « Il ne faut pas oublier les racines, il ne faut jamais les oublier », estime M. Huche. « Il est très heureux de résister à un régime qui est toujours assez compliqué, qui est même capable d’assassiner. C’est difficile d’imaginer le travail que fait cette compagnie. J’ai un profond respect pour cela », a-t-il conclu.

Tags: