Shen Yun à Nantes : « L’art touche le coeur directement! »

Shen Yun à Nantes : « L’art touche le coeur directement! »

Bertrand Griffon a assisté à la première représentation de Shen Yun à Nantes : « On n’a jamais rien vu de tel… c’est magnifique ! C’est très spirituel ! » (photo NTDTV)

2018/04/04

NANTES – Pour son premier spectacle de l’année à Nantes, la compagnie Shen Yun Performing Arts affichait complet. En ce samedi pascal, un public enthousiaste et impatient de découvrir le spectacle de la célèbre compagnie se pressait aux portes de la Cité des Congrès.

Bertrand Griffon se trouvait parmi eux. Ce conseiller à l’insertion professionnelle pour une mission locale était venu passer le week-end de Pâques chez ses parents à Nantes. Inconditionnel de Shen Yun qu’il voyait pour la troisième fois déjà, M. Griffon a tenu à inviter ses parents à voir ce spectacle. « On n’a jamais rien vu de tel… c’est magnifique ! C’est très spirituel ! », lui ont-ils rapporté en fin de spectacle.

Cette spiritualité, Bertrand Griffon la traduit comme un message porté par le spectacle. « C’est un message qui nous touche parce que Shen Yun fait passer des concepts par l’art. Et dans l’art, ce qui est intéressant, c’est que cela touche le cœur directement sans passer par le mental. » 

(photo Epoch Times)

 

Art et valeurs spirituelles

La spiritualité à travers l’art, ce concept, bien présent à travers les âges et les cultures traditionnelles des civilisations, revit aujourd’hui avec Shen Yun. Les anciens Chinois croyaient que leur culture était un héritage du divin, d’où le nom originel de la Chine, « empire céleste ». Sur la liste de Shen Yun Performing Arts, on peut ainsi lire que « l’Art était destiné à l’élévation spirituelle, apportant de la joie aussi bien aux artistes qu’aux spectateurs qui en faisaient l’expérience. C’est ce principe qui anime les interprètes de Shen Yun et qui est également présent dans leur art.»

Bertrand Griffon explique ainsi que « dans le mental, on a déjà nos pré-requis, on a nos idées toutes faites. Mais là, c’est tellement profond que le cœur est touché ! J’ai pu voir beaucoup de messages dans les différents tableaux qui ont été présentés. Ce que j’en ai retenu, c’est que ce monde moderne nous détruit, si on continue comme cela, il va y avoir la grande vague… mais si on applique à temps ces principes spirituels qui sont éternels dans le présent, dans le futur… on pourra peut-être sauver la Terre, parce que je crois que la Terre est en très mauvais état, aussi bien la Terre que les êtres humains. »

Selon lui, ce côté spirituel de l’être humain devrait davantage être mis en avant, précisant même qu’«il faut diffuser ce message parce qu’aujourd’hui, l’humanité est un peu une terre asséchée et on a besoin d’eau, de bénédiction divine.»

Le lien entre l’Homme et le divin est, selon lui, inextinguible : « Il y a une force plus grande que nous. On croit que l’homme est à la source de ses propres valeurs, mais ce n’est pas vrai, c’est qu’il y a des valeurs qui nous transcendent et si on se connecte à ces valeurs, on est connecté à un pouvoir plus puissant que nous. »

« Mais ce pouvoir, nous l’avons perdu, nous ne savons plus comment se connecter à ce pouvoir, nous l’avons perdu. Nous sommes connectés à nos portables mais nous ne sommes plus connectés à ce pouvoir. » Sans doute, fait-il un clin d’œil à l’un des tableaux dansés du spectacle évoquant l’intérêt exacerbé que chacun d’entre nous peut développer face aux nouvelles technologies, négligeant alors parfois la réalité des connexions avec autrui…

Cette connexion spirituelle au monde réel dans lequel nous baignons, Bertrand Griffon estime qu’elle peut être entretenue par des pratiques telles que « la méditation, la prière, les bonnes actions, la vision profonde, la moralité, l’honnêteté ».

Le Falun Dafa, au cœur de Shen Yun

C’est ainsi le cas des artistes de Shen Yun – danseurs, musiciens, chorégraphes, compositeurs et l’entière compagnie – qui ont voulu perpétuer cette noble tradition afin de s’élever dans leur art. « Pour eux, cette connexion spirituelle constitue la motivation pour s’efforcer d’atteindre l’excellence, elle est le cœur derrière chaque mouvement des danseurs, chaque note des musiciens. C’est pour cela que le public peut ressentir qu’il y a quelque chose de différent avec Shen Yun. Leur source d’inspiration, enracinée dans la culture chinoise traditionnelle, est la discipline spirituelle du Falun Dafa », explique-t-on sur le site de la compagnie.

Bertrand Griffon conclura son échange en rappelant que « les messages spirituels, c’est nous faire comprendre que tout est en nous ».

Tags: