Prendre le temps de manger ferait perdre du poids

Ceux qui ralentissent le rythme auquel ils mangent ont tendance à perdre du poids, selon une étude japonaise publiée mardi 13 février, effectuée sur des diabétiques.
L’université nationale japonaise située à Fukuoka, dans l’île de Kyūshū a réalisé une étude auprès de 60.000 personnes diabétiques. Cette étude, publiée par la revue BMJ Open, et portant sur près de 60.000 personnes, montre un lien entre la vitesse à laquelle les participants déclarent avaler leur repas et l’évolution de leur poids.

Entre 2008 et 2013, ils se sont intéressés aux dossiers médicaux de 59 717 personnes atteintes de diabète de type 2, maladie qui résulte bien souvent le problème de surpoids.

« Des changements dans la vitesse à laquelle nous mangeons peuvent entraîner des changements dans l’obésité, l’IMC , indice de masse corporelle et le tour de taille », ont résumé les chercheurs de l’université de Kyushu. « Des interventions visant à réduire la vitesse des repas peuvent  être efficaces pour prévenir l’obésité ».

Différence de poids entre les rythmes des repas
Les personnes disant manger « lentement » (7 % d’entre elles), avaient dès le départ un tour de taille moins élevé en moyenne. Seulement 21,5 % étaient en surpoids (un IMC supérieur à 25).

Chez les personnes disant manger à une vitesse « normale » (56 %) et « vite » (37 % d’entre elles), le surpoids était plus fréquent, avec respectivement 36,5 % et 44,4 %. Elles avaient un IMC  beaucoup plus élevé.

« C’est une étude intéressante, qui confirme ce que nous pensons déjà, à savoir que manger lentement est à l’origine d’un gain de poids moindre que manger vite », a commenté Simon Cork, du Collège impérial de Londres.

D’après Simon Cork, « c’est probablement dû aux signaux lancés par le système digestif qui communiquent au cerveau qu’on est rassasié à temps pour limiter la quantité ingérée ».

Une bonne habitude à prendre

Susan Jeb, professeure de diététique à Oxford dans l’Angleterre du Sud-Est, « le problème qui reste » est de savoir comment enseigner efficacement l’habitude de manger lentement.

Katarina Kos, spécialiste de l’obésité à l’université de médecine d’Exeter dans le comté de Devon, dans le Sud-Ouest de l’Angleterre, a estimé qu’il serait intéressant de mener l’étude sur une population plus large, pas forcément atteinte de diabète, afin de vérifier si la perte de poids constatée dans l’étude japonaise n’était pas attribuable au traitement contre cette maladie.

Ceux qui prenaient le temps de manger avaient tendance, selon les chercheurs, à perdre du poids. Deux autres conseils alimentaires le permettaient aussi : ne pas manger après le repas du soir, ni dans les deux heures qui précèdent le coucher.

Manger moins vite en prenant le temps de bien mâcher vos aliments vous permettra d’améliorer votre digestion, de préserver votre ligne et de diminuer le risque de diabète de type 2.
Cela vous permettra aussi de mieux profiter de vos repas ! En effet, en restant plus longtemps dans la bouche, les aliments stimulent mieux les papilles et libèrent tous leurs arômes.
 
La rédaction vous conseille

Chine: un hôpital construit pour tuer

Chine: un hôpital construit pour tuer
LIRE LA SUITE
 
 
 

Reliquaire du coeur d’Anne de Bretagne retrouvé, deux hommes mis en examen

Reliquaire du coeur d’Anne de Bretagne retrouvé, deux hommes mis en examen
Le reliquaire en or d'Anne de Bretagne, ancienne reine de France, a été retrouvé samedi près de Saint-Nazaire ...
LIRE LA SUITE
 

Sur l’île d’Oléron, le combat entre un MacDo et un MacDol

Sur l’île d’Oléron, le combat entre un MacDo et un MacDol
À Dolus d'Oléron, sur l'île d'Oléron en Charente-Maritime, le maire refuse l'implantation de l'enseigne américaine de restauration rapide, ...
LIRE LA SUITE
 

Décès de Sœur Agnès-Marie Valois, « l’ange blanc » des Canadiens lors de l’opération Jubilee

Décès de Sœur Agnès-Marie Valois, « l’ange blanc » des Canadiens lors de l’opération Jubilee
Soeur Agnès-Marie Valois, surnommée "l'ange blanc" par les Canadiens qu'elle avait soignés lors du débarquement avorté de Dieppe, ...
LIRE LA SUITE
 

Après deux semaines de grève, les clients SNCF s’organisent pour obtenir un dédommagement

Après deux semaines de grève, les clients SNCF s’organisent pour obtenir un dédommagement
Après deux semaines de grève, les usagers du train, contraints de trouver des solutions de substitution parfois coûteuses, ...
LIRE LA SUITE