La Chine déclare vouloir augmenter sa « force de dissuasion nucléaire » pour contrer les États-Unis et la Russie

La Chine veut accroître ses capacités nucléaires afin de pouvoir se défendre d’une façon efficace, a annoncé le Quotidien de l’Armée populaire de libération (APL), le journal de l’armée chinoise.

Cette annonce a été faite dans un article qui a été publié le 30 janvier, apparemment en réaction à un document du département de la Défense des États-Unis qui avait été récemment divulgué par le site Huffington Post, cité par le journal chinois.

Le document du département de la Défense représentait une ébauche de son « 2018 Nuclear Posture Review », qui recommandait aux États-Unis d’augmenter les armes nucléaires de « faible puissance ». Le projet final de ce document devrait être publié en février.

Cette information semble avoir poussé le régime chinois à l’action. L’article du Quotidien de l’APL contient des détails sur les dernières technologies d’armes nucléaires américaines et russes, et informe sur les exercices militaires effectués par les États-Unis et la Russie. « Ce sont les moyens les plus directs et les plus efficaces de montrer leurs capacités de dissuasion nucléaire », avertit l’article.

L’article du Quotidien de l’APL conclut que, face aux stratégies nucléaires de ces deux pays, la Chine devrait également « augmenter et renforcer ses capacités de dissuasion nucléaire et de contre-attaque efficaces » afin de « maintenir le statut de grande puissance de notre pays et assurer notre sécurité nationale ».

Selon la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN), la Chine possède aujourd’hui dans son arsenal nucléaire 270 têtes nucléaires, contre 6 800 aux États-Unis et 7 000 en Russie.

L’arsenal nucléaire de la Chine s’est accumulé constamment au fil des ans, ainsi que sa capacité d’acheminement d’armes nucléaires par voies terrestre, maritime et aérienne.

Les avions de l’équipe de voltige aérienne chinoise Bayi volent en formation lors de la journée portes ouvertes de l’armée de l’air de l’APL tenue à Changchun, dans le nord-est de la Chine, le 13 août 2017. (STR/AFP/Getty Images)

À en juger par la dernière annonce de l’APL, le régime chinois envisage d’accélérer le développement de son arsenal nucléaire.

Cette nouvelle arrive au milieu de l’accroissement des tensions avec la Chine au sujet des pratiques commerciales déloyales, telles que le vol de propriété intellectuelle, pour lesquelles Donald Trump a annoncé qu’il voudrait punir la Chine.

Ce n’est pas la première fois que l’armée chinoise fait l’étalage de sa force dans le domaine nucléaire. En 2005, Zhu Chenghu, le général de l’APL, a directement menacé les États-Unis devant les journalistes lors d’une conférence de presse. Il a déclaré que si les États-Unis décidaient d’aider à défendre Taïwan, la Chine n’aurait pas peur de riposter par une attaque nucléaire. « Les Chinois seront prêts à voir disparaître leurs villes à l’est de Xi’an, mais les Américains devront aussi être prêts à voir des centaines de leurs villes être détruites par nous », a-t-il martelé.

Une telle position faisait écho au discours que l’ancien chef du Parti communiste chinois Mao Zedong avait fait à Moscou en 1957, lors d’une réunion internationale des membres des partis communistes et des travailleurs. Il a annoncé que même si un tiers de la population mondiale était tué dans une guerre nucléaire, cela en vaudrait la peine, car le capitalisme serait anéanti et le socialisme l’emporterait.

Annie Wu

Version originale

 
 
 
 
 
 

Selon Trump, l’enquête sur l’ingérence russe sert les intérêts de Moscou

Selon Trump, l’enquête sur l’ingérence russe sert les intérêts de Moscou
Le 18 février, Donald Trump a commenté les révélations de l’équipe de Robert Mueller que les ressortissants russes ...
LIRE LA SUITE
 

Trois conclusions qu’on pourrait tirer de l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine

Trois conclusions qu’on pourrait tirer de l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine
Depuis l’élection du président américain en novembre 2016, les représentants du Parti démocrate ont colporté des rumeurs sur ...
LIRE LA SUITE
 

Les journalistes flirtent avec les pom-pom girls et la patronne de la propagande nord-coréenne

Les journalistes flirtent avec les pom-pom girls et la patronne de la propagande nord-coréenne
Certains médias ont publié des articles élogieux sur la présence de la Corée du Nord aux Jeux olympiques ...
LIRE LA SUITE
 

Le linge sale de l’ancien patron de la sécurité chinoise est lavé en public

Le linge sale de l’ancien patron de la sécurité chinoise est lavé en public
Les rumeurs que l'ancien patron de la sécurité Luo Gan utilisait son influence politique au profit de sa ...
LIRE LA SUITE
 

La Chine déclare vouloir augmenter sa « force de dissuasion nucléaire » pour contrer les États-Unis et la Russie

La Chine déclare vouloir augmenter sa « force de dissuasion nucléaire » pour contrer les États-Unis et la Russie
La Chine veut accroître ses capacités nucléaires afin de pouvoir se défendre d’une façon efficace, a annoncé le ...
LIRE LA SUITE