Inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem

Un moment historique, lundi 14 mai, dans les relations de l’Amérique avec Israël alors que les États-Unis inauguraient leur ambassade à Jérusalem.

En décembre de l’année dernière, le président Donald Trump a tenu une promesse électorale en disant qu’il transférerait l’ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, la capitale officielle d’Israël.

« Aujourd’hui, nous ouvrons l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, en Israël », a déclaré l’ambassadeur des États-Unis en Israël, M. David Friedman, au début de la cérémonie inaugurale, en présence d’une délégation américaine de Washington et de dirigeants israéliens.

https://www.youtube.com/watch?v=fdH7aYkS5V8
La fille du président Donald Trump, Ivanka Trump (à droite) et son mari, Jared Kushner (à gauche), conseiller principal de la Maison-Blanche, se présentent à l’inauguration controversée de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem le 14 mai 2018. (MENAHEM KAHANA/AFP/Getty Images)

Pendant des décennies, les dirigeants du monde entier ont installé leurs ambassades à Tel-Aviv pour apaiser les Palestiniens.

Les Palestiniens cherchent à revendiquer Jérusalem-Est comme capitale d’un État qu’ils veulent établir. Israël considère l’ensemble de la ville, dont le secteur oriental qu’elle a annexé à la guerre des Six Jours de 1967, comme sa « capitale éternelle et indivisible ».

Le président Trump n’a pas assisté à la cérémonie inaugurale mais a envoyé un message vidéo enregistré. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et la conseillère à la Maison-Blanche Ivanka Trump ont dévoilé le sceau des États-Unis.

Jared Kushner, conseiller principal de la Maison-Blanche, a déclaré qu’il est possible pour les deux parties au conflit israélo-palestinien d’obtenir plus que ce qu’elles donnent dans tout accord de paix. M. Kushner est l’envoyé américain au Moyen-Orient et le gendre du président Trump.

« Nous croyons qu’il est possible pour les deux parties de gagner plus qu’elles ne donnent, afin que tous les gens puissent vivre en paix, à l’abri du danger, à l’abri de la peur et capables de poursuivre leurs rêves », a expliqué M. Kushner.

La Maison-Blanche a réitéré dans une déclaration que l’administration Trump s’est engagée en faveur d’un accord de paix durable entre Israéliens et Palestiniens.

https://www.youtube.com/watch?v=fdH7aYkS5V8
Jared Kushner à l’inauguration de l’Ambassade

« Jérusalem doit rester une ville qui rassemble les gens de toutes les religions », a ajouté M. Kushner. « Alors que les présidents qui l’ont précédé ont renoncé à leur promesse de déplacer l’ambassade américaine une fois qu’ils étaient en fonction, ce président a tenu parole. Parce que quand le président Trump fait une promesse, il tient parole. »

M. Kushner a également abordé la question de la sortie de l’Amérique de l’accord avec l’Iran. La foule a fait une ovation debout lorsqu’il a abordé le sujet.

« L’agression de l’Iran menace les nombreux citoyens pacifiques de la région et du monde entier. D’Israël à la Jordanie, en passant par l’Égypte, l’Arabie saoudite et au-delà, de nombreux dirigeants luttent pour moderniser leur pays et créer de meilleures conditions de vie pour leur peuple », a ajouté M. Kushner.

« Face à des menaces communes et à la poursuite d’intérêts communs, des opportunités et des alliances jusqu’alors inimaginables commencent à émerger », a-t-il précisé.

Des marines américains participent à la cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis à Jérusalem le 14 mai 2018. (REUTERS/Ronen Zvulun)

Au cours de leur campagne, les prédécesseurs de Donald Trump ont promis de déplacer l’ambassade à Jérusalem, mais n’ont pas passé à l’action une fois au pouvoir. Le 14 mai coïncide avec le 70e anniversaire de la désignation d’Israël comme nation indépendante par le président Truman.

Le président Trump a été le premier chef à annoncer le transfert de l’ambassade à Jérusalem. Au moins 10 pays ont emboîté le pas après l’annonce du président.

Reuters a contribué à ce rapport.

Version originale

Vidéo recommandée :

Le président Trump dit que « le changement doit venir de l’intérieur » pour la paix au Moyen-Orient

 
 
 
 

Italie: Giuseppe Conte, un juriste discret, renonce à devenir premier ministre

Italie: Giuseppe Conte, un juriste discret, renonce à devenir premier ministre
Giuseppe Conte, qui a renoncé dimanche à diriger le gouvernement d'union antisystème/extrême droite, est un avocat et professeur ...
LIRE LA SUITE
 

Le Venezuela fera l’objet de nouvelles sanctions de Trump à la suite de l’élection présidentielle frauduleuse

Le Venezuela fera l’objet de nouvelles sanctions de Trump à la suite de l’élection présidentielle frauduleuse
La célébration sera de courte durée pour Nicolas Maduro aux présidentielles, le 20 mai 2018, si on s'en ...
LIRE LA SUITE
 

Deux Américains sur trois félicitent Trump pour la grande réussite de l’économie américaine

Deux Américains sur trois félicitent Trump pour la grande réussite de l’économie américaine
Près des deux tiers des Américains perçoivent positivement l'économie et plus des deux tiers estiment que les politiques ...
LIRE LA SUITE
 

La Corée du Nord pourrait cacher des armes nucléaires près de la frontière chinoise

La Corée du Nord pourrait cacher des armes nucléaires près de la frontière chinoise
Le 24 mai, juste avant que le président américain Donald Trump annule son sommet avec le dirigeant nord-coréen ...
LIRE LA SUITE