7 façons de perdre du poids plus facilement après 40 ans

Passé la quarantaine, rester mince et en forme n’est pas si facile mais ne relève pas non plus de l’impossible.

Vous vous êtes probablement déjà rendu compte que votre métabolisme n’est plus ce qu’il était. Cependant, bien qu’il soit tentant de se laisser aller une fois passé 40 ans, ne perdez pas espoir !  Voici quelques conseils efficaces pour perdre du poids… surtout si vous avez plus de 40 ans !

Conseil nº 1 : Réduisez votre consommation de glucides


Qu’il s’agisse de prévenir les allergies au blé, de régime inspiré de la méthode du docteur Robert Atkins ou d’un clin d’œil aux ancêtres paléolithiques, de plus en plus de gens réduisent la consommation de glucides dans leur vie quotidienne. Et pour une bonne raison. Notre corps décompose les glucides – comme les pâtes, le pain et les sucres – pour produire de l’énergie. Mais quand vous avez plus de ces macronutriments que nécessaire, votre corps les emmagasine sous forme de graisse. Après 40 ans, il est vrai que la quantité de calories brûlées diminue avec l’âge.

Des tas de recherches indiquent également le rôle potentiel des glucides dans l’altération du taux de sucre dans le sang, l’enclenchement de l’activité hormonale, d’endommagement du système digestif, le sabotage de la performance du cerveau et même dans l’empêchement de votre corps à accéder aux nutriments essentiels.

Mais si vous ne pouvez pas vous débarrasser complètement des glucides, vous pouvez toujours suivre les autres conseils suivants.

Conseil nº 2 : Mangez les glucides tôt le matin


C’est logique… mangez vos glucides plus tôt dans la journée, au moment où vous êtes le plus actif. Quand le repas du soir arrive, mettez l’accent sur les protéines et les légumes. De cette façon, vous n’accumulerez pas la graisse pendant que vous dormez !

En fait, quelques études indiquent que manger un bon petit-déjeuner et manger léger le soir au dîner peut vraiment vous aider à perdre du poids.

En parlant de sommeil…

Conseil nº 3 : Dormez bien et suffisamment


Je sais que c’est parfois difficile de dormir assez longtemps. Mais faites ce que vous pouvez pour dormir 7 heures et plus ! Le manque de sommeil a des répercussions sur votre poids de plusieurs façons.

Lorsque vous manquez de sommeil, les aliments sucrés et riches en glucides deviennent des tentations irrésistibles.

Lorsque vous ne dormez pas suffisamment, vous n’avez pas l’énergie nécessaire pour quoi que ce soit et encore moins pour faire de l’exercice le lendemain.

Quand vous manquez de sommeil, vos hormones s’affolent. L’hormone du stress, le cortisol, augmente et modifie votre métabolisme. En conséquence, il est plus difficile de brûler les calories et les graisses stockées. (Je vous explique cela plus en détail ci-dessous.)

Et en fin de compte, quand vous ne dormez pas assez, la graisse s’installe autour de vos hanches. Des chercheurs de l’Université Brigham Young ont découvert dans une étude publiée en 2013 que les gens qui dorment moins de 6,5 heures par nuit ont tendance à avoir plus de graisse sous-cutanée. Il en va de même si vous dormez plus de 8,5 heures. Il a aussi été démontré que trop de sommeil est lié à un taux de graisse corporelle plus élevé. [1]

De plus, les chercheurs ont trouvé quelques indices plus importants pour perdre du poids pendant le sommeil. Un sommeil de bonne qualité et le fait de dormir selon un horaire régulier contribuent aussi fortement à une diminution de la graisse.

Conseil nº 4 : Faites des l’exercice physique à intervalles réguliers


Lorsque nous atteignons la quarantaine, nos os et nos articulations ont déjà parcouru un long chemin. Notre corps ne peut plus supporter les coups qu’il avait l’habitude d’encaisser. Pour cette raison, il est plus facile pour votre corps de faire des séances d’entraînement courtes et intensives composées d’intervalles que des entraînements d’endurance de longue durée.

Mieux encore, ce genre de séances d’entraînement semble être plus efficace pour brûler les calories et former une masse musculaire fine et allongée.

Conseil nº 5 : Tonifiez votre corps par l’exercice physique


Après 40 ans, on perd davantage de densité osseuse et de tonus musculaire, qui sont tous deux importants pour stabiliser le poids et rester mince.

En termes simples, plus nous avons de muscles, plus nous brûlons de calories – même lorsque nous sommes assis sur le canapé, car les muscles brûlent les calories même après l’exercice physique et non pas seulement pendant.

Pour cette raison, en plus d’exercices cardio-vasculaires, des exercices de musculation, tels que l’haltérophilie, vous aideront à élever votre métabolisme. Mieux encore, ce genre d’exercices est excellent pour tonifier la masse osseuse afin de diminuer le risque d’ostéoporose. Deux séances de vingt minutes de musculation utilisant des haltères légers suffisent.

Conseil nº 6: Mangez de façon à tonifier vos muscles


Soustraire les glucides est une chose, mais il est important d’ajouter de bonnes choses pour augmenter la masse musculaire, stimuler votre métabolisme et éliminer la graisse sous-cutanée et ainsi rester mince. Quels sont les meilleurs aliments pour y arriver ?

Les protéines donnent à votre corps l’ingrédient le plus important pour la fabrication des muscles. De plus, votre corps n’emmagasine pas de protéines supplémentaires sous forme de graisse. Il ne fait que s’en débarrasser.

Mangez des lipides sains comme ceux des avocats, de l’huile de noix de coco et du beurre provenant de vaches se nourrissant d’herbes des pâturages. Il a été démontré que ces types de lipides stimulent le métabolisme et la formation de muscles fins. Mieux encore, ils vous donnent l’impression d’être rassasié, alors vous serez moins tenté de céder inutilement à des crises de grignotage.

Il y a aussi la chlorella qui est une sorte d’algue verte. Sa haute teneur en protéines, en vitamines et en acides gras essentiels tonifient la musculature. Le facteur de croissance unique de la chlorella est particulièrement utile lorsqu’il s’agit de reconstruire les tissus et maintenir votre niveau d’énergie.

Cependant, il est important de s’assurer de la qualité de la chlorella, notamment de son lieu de production et de son mode de culture.

Conseil nº 7 : Détendez-vous !


Ne soyez pas stressé. Oui, c’est vrai… quand on atteint 40 ans, on a souvent l’impression que le monde repose sur nos épaules. Mais il est essentiel de gérer ce stress si vous voulez éviter d’accumuler de la graisse sous-cutanée autour des hanches.

Le stress chronique modifie le métabolisme, ce qui fait qu’il est plus difficile pour le corps de se débarrasser du gras. Pire encore, il vous programme pour que vous en ajoutiez.

La Dr Carol Shively, professeure et chercheure médicale à la Wake Forest School of Medicine, a documenté cela dans ses recherches sur les macaques. En observant les singes, elle a remarqué une chose curieuse. Tous les singes qu’elle étudiait mangeaient la même nourriture. Il s’est avéré que les singes qui étaient plus détendus – généralement les plus haut placés dans la hiérarchie sociale – restaient minces quoiqu’il arrivait. [2]

Mais c’était une autre histoire pour les singes au bas de l’échelle qui étaient constamment harcelés. Ceux-ci accumulaient des rouleaux de graisse autour de la taille !

D’autres recherches révèlent que lorsque vous êtes stressé, vous produisez une molécule qui stimule la croissance et la multiplication de vos cellules adipeuses. [3]

Débarrassez-vous du stress et vous vous débarrasserez aussi d’une quantité de graisse !

Essayez certaines techniques de détente comme les bains chauds, l’exercice et la respiration profonde. Un de mes outils préférés pour combattre le stress est le supplément Soleil eleutero. Non seulement il réduit l’impact du stress sur votre corps, mais vous donne aussi de l’énergie et du calme pour relever les défis du lendemain !

Vous pouvez perdre du poids même si vous avez plus de 40 ans

Perdre du poids peut être un défi à tout âge. Mais quand on arrive à 40 ans, cela peut être particulièrement difficile. Cela exige d’examiner nos anciennes habitudes et d’en développer de nouvelles. Et à ce stage de la vie, les vieilles habitudes peuvent être très difficiles à changer !

Cependant, si vous avez la bonne approche, vous pouvez quasiment maintenir votre taille « de jeune fille ». Vous ne pourrez peut-être pas vous offrir des pâtes aussi souvent qu’auparavant ou bien vous en sortir avec 6 heures de sommeil 4 jours d’affilée.

Mais si vous utilisez les bonnes astuces pour rester en forme après 40 ans, non seulement vous perdrez du poids, mais vous y gagnerez en énergie, en force et en confiance.

Êtes-vous prêt à perdre du poids de façon intelligente peu importe les obstacles sur votre parcours après la quarantaine ? Voilà plusieurs conseils et astuces qui fonctionnent. Mettez-les en pratique !

Cet article a été publié pour la première fois sur SCUSA.

À propos du Dr David Nelson

Le Dr David Nelson est un consultant en nutrition et est impliqué dans le domaine des études nutritionnelles depuis plus de 20 ans. Dr Nelson a étudié à l’Université de San Diego, à l’Université d’État de l’Iowa et à l’Université d’État de Mankato. Il se spécialise actuellement dans les domaines de l’anti-vieillissement, de la nutrition pour la performance sportive et de l’allergie. Depuis 15 ans, le Dr Nelson est nutritionniste au Center for Advanced Medicine et co-animateur de l’émission de radio Health Talk, A Second Opinion, avec les autres médecins du Centre. Il est également un membre estimé du Sun Chlorella Advisory Board, qui aide à guider l’innovation médicale des produits Sun Chlorella.

Sources :
[1] Bailey B et al. Objectively Measured Sleep Patterns in Young Adult Women and the Relationship to Adiposity. American Journal of Health Promotion: September/October 2014, Vol. 29, No. 1, pp. 46-54.
[2] Shively CA et al. Social Stress, Visceral Obesity, and Coronary Artery Atherosclerosis in Female Primates, Obesity (2009) 17 8, 1513-1520.
[3] Warner J. Stress Unlocks Fat Cells, Ups Obesity. Web MD. July 2007.

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager autour de vous ! 

Version originale

 
 
 
 

La guerre industrielle du régime chinois : combattre sans combattre

La guerre industrielle du régime chinois : combattre sans combattre
Quand un pays s'engage dans une guerre industrielle, il le fait en deux étapes. Premièrement, il doit développer ...
LIRE LA SUITE
 

La bio-raffinerie de Total à La Mède sera dopée à l’huile de palme, dénoncent des ONG

La bio-raffinerie de Total à La Mède sera dopée à l’huile de palme, dénoncent des ONG
La bio-raffinerie de La Mède de Total consommera 550.000 tonnes d'huile de palme par an, faisant "bondir les ...
LIRE LA SUITE
 

La montée en force de Poutine et de Xi Jinping : une nouvelle ère d’hommes forts ?

La montée en force de Poutine et de Xi Jinping : une nouvelle ère d’hommes forts ?
Alors que la prolongation de la durée du mandat présidentiel chinois a certainement étonné une grande partie du ...
LIRE LA SUITE
 

Exportations chimiques vers la Syrie : la justice belge saisie de « fausses déclarations »

Exportations chimiques vers la Syrie : la justice belge saisie de « fausses déclarations »
Trois entreprises belges devront répondre en mai devant la justice de "fausses déclarations", pour avoir omis de signaler ...
LIRE LA SUITE